Culture et Loisirs

Villefranche-de-Rouergue : le comité des fêtes se pose des questions

Abonnés
  • Le conseil d’administration du comité des fêtes.
    Le conseil d’administration du comité des fêtes. G.L. / G.L.
Publié le / Modifié le S'abonner
Beaucoup d’efforts pour un résultat financier réduit. Toutefois, l’équipe ne se décourage pas

Tout ça pour ça. C’est le message qu’ont voulu faire passer les responsables du comité des fêtes, lors de l’assemblée générale, tenue samedi soir à Graves. Tous les efforts faits tout au long de l’année pour un bénéfice financier réduit (1 136 € sur 120 406 € de recettes).

"Avec ce résultat et le travail que cela représente, il faut que les organisateurs en veuillent", a justement opiné Jean-Pierre Ceccato, représentant la municipalité à cette réunion. "Il est important de ne pas avoir fait de déficit", a rebondi le conseiller régional Jean-Sébastien Orcibal, soulignant l’enjeu social de l’association pour l’animation de la ville. L’élu régional a aussi annoncé une augmentation de la subvention de sa collectivité pour le festival européen de la Saint-Jean. "C’est notre levier pour financer le comité des fêtes."

Pour le Département, Eric Cantornet a relevé le fort impact, au-delà des limites de la commune, de ce festival. "Ce qui justifie notre soutien."

"Nous espérons des aides supplémentaires", avait lancé la trésorière, Ghilaine Serrano à la fin de sa présentation du bilan, relayée par le président Jean Paul Acquié. "La ville est le parent pauvre au niveau des subventions." Et de promettre : "Si nous avons une augmentation de la subvention municipale, nous enlevons les cocardiers, car c’est un travail trop ingrat." Réponse l’an prochain.

"Que faut-il faire pour faire bouger les Villefranchois", a aussi lancé Jean-Paul Acquié, en référence à la soirée mexicaine du mois d’août, qui s’est soldée par un déficit de 800 €.

Toutefois, son équipe, qui enregistre l’arrivée de deux nouvelles têtes, Nathalie Ducrey (qui prend le poste de trésorier adjoint) et Marie-Jeanne Gaucher, ne veut pas se décourager. On le voit dans la liste des projets pour 2020, donnée par le secrétaire Michel Eugène : participation au Téléthon, soirée à l’étude au lendemain de la Saint-Valentin, loto le 14 mars, vide-greniers le 29 mars, festival de la Saint-Jean les 26, 27 et 28 juin.

Concert Totem

Reste le concert Totem live, qui a attiré au mois de juin dernier près de 8 000 personnes (7 960 exactement). Pour l’heure, une grande incertitude pèse sur la quatrième édition. "La balle n’est pas dans notre camp", a répété Michel Eugène.

Donc dans celle de la radio. On se souvient que l’an dernier la Communauté de communes avait attribué une subvention à la manifestation à travers la SPL tourisme.

En attendant, la trésorière a présenté les prévisions budgétaires pour 2020, sans ce concert.

Elles s’équilibrent en recettes et en dépenses à 55 000 €. Alors que le réalisé pour 2019 est, rappelons-le, légèrement supérieur à 120 000 €.

G.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

341000 €

Emplacement n°1 sur le boulevard principal de VILLEFRANCHE DE ROUERGUE pour[...]

85000 €

Cet immeuble avec trois appartements T3 et deux garages au rez-de-chaussée [...]

315000 €

En plein cœur de la Bastide Royale, hôtel particulier Renaissance classé mo[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir