Rodez : l’Ehpad Combarel, fin prêt à recevoir ses nouveaux résidents

  • Dès le 4 novembre, le nouvel Ehpad Combarel accueillera es 74 premiers résidents et 59 employés à plein temps.
    Dès le 4 novembre, le nouvel Ehpad Combarel accueillera es 74 premiers résidents et 59 employés à plein temps. José A. Torres / José A. Torres
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

Le 4 novembre prochain, 74 résidents de l’Ehpad Saint-Jacques, boulevard Flaugergues, vivront une deuxième jeunesse en intégrant leur nouvel établissement : le flambant neuf Ehpad de Combarel. Visite.

Au centre du nouvel îlot, l’Ehpad Combarel est immanquable, il en impose. Face au béton environnant, l’édifice de 4 900 m2 détonne. Et du dire de tous, il constitue "la plus belle réalisation" de l’écoquartier, toujours en construction. Surtout, les promesses de l’extérieur, dessinées par le cabinet d’architecture Bédrune, sont tenues à l’intérieur… Et les 74 résidents de l’Ehpad Saint-Jacques, devenu "insalubre" au fil des années, attendus dans le bâtiment dès le 4 novembre, ne devraient pas mettre longtemps à adopter leur nouveau lieu de vie. Car, il offre tout ce qui est possible en termes de modernité. À commencer par le niveau d’accueil avec une salle de restauration très lumineuse et au mobilier coloré, un espace infirmerie, une salle dédiée aux soins de kinésithérapie, un coin coiffure… Et une chambre bien-être, basée sur le concept Snoezelen.

Un établissement autonome

Au-dessus, les chambres attitrées des résidents d’une superficie de 19 m2 restent, quant à elles, dans le classique… Et offrent même la possibilité pour les couples de bénéficier d’une porte communicante ! Sans parler de magnifiques vues pour certaines, tantôt du côté de la cathédrale, tantôt vers Olemps au loin… Si les dernières constructions ne viennent pas gâcher tout cela dans les futurs mois. Au total, trois niveaux sont réservés aux chambres et à la vie quotidienne des résidents. Les deux autres, en sous-sol, serviront à la logistique de l’établissement où 59 personnes travailleront à temps plein. Et permettront à l’Ehpad d’être parfaitement autonome. C’est-à-dire qu’à la différence de Saint-Jacques, les repas seront préparés sur place par quatre cuisiniers et une buanderie a également été installée pour gérer le linge des 74 premiers résidents, treize places étant encore disponibles… 

12,5 M€ d’investissement et un prix de 59 € à la journée

Lors du débat sur les retraites, à la salle des fêtes de Rodez, Emmanuel Macron avait surpris bien des participants, en annonçant des tarifs mensuels dans un Ehpad compris entre 1 500 et 1 700 €… Celui de Combarel entrera finalement presque dans cette fourchette car il reviendra à 1 770 € par mois. Soit un prix d’un peu moins de 59 € par jour, contre 55 € pour l’Ehpad Saint-Jacques. Et un prix surtout bien moins élevé que la moyenne nationale, s’élevant à 2 173 € par mois pour le même genre d’établissements construits après l’an 2000. Dans le département, la moyenne est de 1 683 € par mois pour les structures publiques, contre 1 753 € dans le privé non lucratif. Et bonne nouvelle pour les résidents, le prix de l’Ehpad Combarel pourrait légèrement baisser dans quelques mois comme l’a stipulé, hier, le maire Christian Teyssèdre, ce dernier souhaitant harmoniser les tarifs des trois Ehpad ruthénois : Combarel, donc, Saint-Cyrice et Bon Accueil. Rappelons que le nouvel établissement de Combarel, dont les premiers travaux ont été lancés au mois de septembre 2017, a nécessité un investissement de 12,50 M€.
 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

275 €

RODEZ - STUDIO récent dans un immeuble de standing en c?ur de ville compren[...]

337 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Venez découvrir ce 2 pièces[...]

74 €

RODEZ / Centre ville : grand garage avec partie cave situé 1, Bd denys Puec[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir