Ils ont découvert les charmes de l’Alsace avec l’association Familles rurales

  • Le Parlement européen étaitau programme de la visite.
    Le Parlement européen étaitau programme de la visite.
Publié le

Fin août, ils ont pris la route en direction de Mulhouse pour visiter le musée de l’Automobile présentant la collection Schlumpf, collection la plus prestigieuse au monde avec plus de 100 marques de voitures dont la fameuse Bugatti.

Ils ont poursuivi vers la route des Crêtes, aux paysages magnifiques jusqu’au village de Kaysersberg, superbement fleuri puis Sélestat où se trouve la maison du pain où ils y ont dégusté les célèbres bretzels et kouglofs.

Sur leur route, ils ont visité le château médiéval du Haut Koenigsbourg, château fort datant du Moyen Âge, abandonné et offert trois siècles après par la ville de Séléstat à l’empereur Guillaume II, qui s’est chargé de sa restauration. Ils ont continué vers la route des vins, Colmar, aux maisons colorées, à colombage et La Petite Venise, nom donné à la rivière Lauch pour sa ressemblance avec Le Grand Canal de Venise qui coule devant les habitations et permettant ainsi des promenades en gondoles. Ils ont dégusté les bons vins alsaciens ainsi que la choucroute et le munster puis ils se sont arrêtés à Riquewihr et sa cité médiévale, ainsi que sur les hauteurs de la ville, au Struthof, lieu-dit de mémoire, site de l’ancien camp de Natzwiller. Un peu plus loin, depuis le mont Saint-Odile, ils ont admiré les Vosges et la plaine d’Alsace et découvert la ville d’Obernai, ses remparts, ses vieilles maisons et sa halle aux blés, une halle aux grains classée au titre des monuments historiques.

À Strasbourg, visite guidée du Parlement Européen et de la cathédrale, Notre-Dame de Strasbourg, d’art gothique, sa façade est une dentelle de pierres. Nous avons même passé le Rhin en direction de la Forêt Noire pour y découvrir le magnifique lac Titisee. Au retour, nous avons admiré le Lion de Belfort, monumentale œuvre du sculpteur Bartholdi de 22 m de long sur 11 m de haut, symbole de la résistance de la ville assiégée par les Prussiens pendant la guerre 1870-71 et pour finir, nous avons visité les célèbres Hospices de Beaune, aux toitures vernissées, témoignages de l’architecture du Moyen Âge, particulièrement bien conservées.

Ils garderont un très bon souvenir de cet agréable séjour en Alsace.

Le repas annuel est fixé au samedi 16 novembre à midi, au restaurant de Saint-Laurent du Lévezou.

Inscriptions avant le 30 octobre à J. Tisse, au 05 65 47 66 80.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?