Culture et Loisirs

La fête de la Récup a été joyeuse !

  • La vente aux enchères animée par deux farceurs.
    La vente aux enchères animée par deux farceurs.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le hangar de la Transformerie n’a pas désempli et le parking s’étalait très loin toute la journée de dimanche dernier pendant la fête de la Récup. Grâce aux nombreux bénévoles de cette toute jeune recyclerie (née en février 2018), les visiteurs n’avaient que l’embarras du choix pour se divertir, faire de bonnes affaires ou goûter aux généreuses gourmandises cuisinées sur place avec des fruits et légumes retirés des étals.

Des créations inédites

A l’entrée, on découvrait les créations du concours "up cycling" (recycler en améliorant), toutes plus ingénieuses les unes que les autres. Le fauteuil avec l’assise et le dossier de skis vintage a eu beaucoup de succès, mais c’est la petite cuisine en bois réalisée à partir d’un ancien meuble pour téléphone qui a gagné le premier prix des adultes. Bravo Nina Viscenq.

Côté enfant, Mara et Romy Lebreton Marty étaient en tête du classement avec un bureau banquette essayé le matin même par Christine Presne, conseillère départementale, qui était venue en voisine.

Invités pour l’occasion, l’espace éco-fringues du Centre Social proposait comme toute l’année, des vêtements d’occasion à petit prix, et Hervé Jarrige de Bertholène commentait avec passion sa collection d’objets insolites, dont la cage à grillons et le ski binette. Le point fort de la journée et de loin le plus drôle, fut la vente aux enchères de jouets anciens, animée par deux farceurs : René Molinier (Doun) et Bruno Denouette. Le spectacle a duré plus d’une heure et le public a adoré. L’idée du casse bibelots était très ingénieuse aussi et elle a permis à la Transformerie de se débarrasser de sa vaisselle ébréchée tout en amusant les enfants. Le grand retour du troc, lancé à Gagnac en mars 2018, a emballé les habitués qui avaient tous un objet sous le bras.

Ouverte tous les samedis

La Transformerie est ouverte tous les samedis, de 9 h 30 à midi et de 13 h 30 à 17 heures dans la zone artisanale des Colombiès, entre Laissac et Sévérac-l’église, le long de la RN88. Elle est tenue exclusivement par des bénévoles.

Plus d’informations sur le site internet www.latransformerie.fr Et plus de photos sur la page facebook.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Laissac-Sévérac L'eglise

229000 €

Exclusivité Ensemble immobilier composé de deux maisons d'habitation, en tr[...]

49680 €

Situé à moins de 5 minutes de laissac dans un environnement au calme avec v[...]

89000 €

A Laissac, dans résidence bien entretenue avec piscine .Appartement de 3 pi[...]

Toutes les annonces immobilières de Laissac-Sévérac L'eglise
Réagir