Millau absent du dernier comité territorial du GHT

  • Christophe Saint-Pierre.
    Christophe Saint-Pierre.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Un rendez-vous entre élus du Groupement hospitalier de territoire (GHT) Est-Hérault et Sud-Aveyron a eu lieu jeudi 10 octobre à Montpellier. La Ville de Millau n’était pas représentée. Le maire de Millau, Christophe Saint-Pierre s’explique.

Une absence qui fait tâche ? Alors qu’un comité territorial des élus du GHT Est-Hérault et Sud-Aveyron avait lieu jeudi 10 octobre à Montpellier, la Ville de Millau n’était pas représentée. "Une dizaine de maires étaient là, sauf Millau", nous a-t-on rapportés de ce rendez-vous, dont l’ordre du jour balayait les informations générales relatives au GHT, les grandes orientations de la stratégie Ma Santé 2022, ainsi qu’un point d’étape sur le projet médico-soignant partagé du GHT. Lequel, rappelons-le, est compétent pour évaluer et contrôler les actions mises en œuvre pour garantir l’accès à des soins sécurisés et de qualité sur l’ensemble du territoire.

Un sujet d’importance en Sud-Aveyron, à l’heure du projet d’hôpital médian…

La mairie de Millau confirme sans difficulté l’absence de Christophe Saint-Pierre à ce rendez-vous.

L’intéressé a même pris son téléphone pour s’expliquer.

"Le même jour, jeudi 10 octobre, Carole Delga organisait une rencontre avec les intercommunalités d’Occitanie. Deux points étaient à l’ordre du jour : les dispositifs d’aides de la Région sur l’emploi et l’économie, ainsi que les dispositifs de la Région sur l’accompagnement des EPCI (Établissements publics de coopération intercommunale) sur les mobilités. Gérard Prêtre, le président de Millau Grands Causses, n’étant pas disponible pour s’y rendre, j’y suis donc allé en ma qualité de vice-président."

À la question de savoir si Millau n’aurait pas pu être représentée devant le Groupement hospitalier de territoire, le maire précise que l’invitation était nominative. "Je n’ai pas le don d’ubiquité", termine-t-il, en soulignant combien le sujet de l’hôpital médian est, pour lui, "un sujet majeur depuis très, très longtemps".

À ce titre, le maire rappelle qu’il est président du conseil de surveillance de l’hôpital et en profite pour faire une mise au point "envers ceux qui voudraient faire croire" qu’il n’est pas concerné par le sujet.

"Ce sont des attaques et des sous-entendus ridicules, au moment où la campagne vient à peine de commencer…

Si la communauté de communes de Millau n’avait pas été présente auprès de la Région, les mêmes auraient dit que le maire n’a rien à faire de l’économie, de l’emploi et du développement durable…"

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

187360 €

PROGRAMME NEUF en VEFA, proche de la Gare de SEVERAC D'AVEYRON, comprenant [...]

454 €

Au centre de La Primaube, local commercial d'une surface de 40 m2.Chauffage[...]

49300 €

A SAINT AFFRIQUE, dans un petit lotissement composé de 6 lots, au calme, te[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir