Culture et Loisirs

Les Randonneurs de la Viadène en Margeride

  • Les randonneurs ont profité d’un temps idéal pour ces quatre jours de randonnée.
    Les randonneurs ont profité d’un temps idéal pour ces quatre jours de randonnée.
Publié le / Modifié le S'abonner

Du 10 au 13 septembre, quatorze randonneurs de la Viadène sont partis à la découverte de Saugues et sa région, La Margeride, avec ses paysages, son patrimoine, son histoire et bien sûr celle de la bête du Gévaudan. Les circuits de randonnées étaient variés et agrémentés de visites passionnantes.

A Charraix en surplomb sur les gorges de l’Allier, découverte de croix à boules et de l’église de style roman possédant de remarquables peintures murales à décor géométrique. Puis le prieuré Casadéen de Chanteuges perché sur un éperon basaltique. A Cubelles, une charmante petite église romane au clocher-peigne a attiré toute leur attention.

Au conservatoire national du saumon, à la pointe de la technologie avec mission - la préservation de l’espèce - les capacités extraordinaires de ce poisson et les enjeux de sa préservation ont été présentés. Et de découvertes en découvertes, ils ont visité la saboterie du moulin de Couleau. Sur le mythique GR 65, le Saint Jacques, au cœur de la Margeride à 1300 m d’altitude, ils ont rejoint le Domaine du Sauvage dont le gîte et la ferme auberge sont animés par un collectif d’une trentaine d’agriculteurs. Après avoir cheminé 18 km à travers landes et bois où sévissait jadis la Bête du Gévaudan ils ont atteint le Mont Chauvet, 1487m, belvédère sur les monts du Devès, du Cantal et le Mézenc. Et au beau milieu d’une magnifique hêtraie, la traversée lu site archéologique d’un ancien village médiéval redécouvert en 1995. les a séduit.

Une guide bénévole leur a fait visiter Saugues avec sa collégiale Saint-Médard, la Chapelle des Pénitents Blancs, la Tour des Anglais et l’ancienne forge du grand père de Robert Sabatier (1923/2012) dont il évoque les souvenirs dans son roman "Les noisettes sauvages": "Saugues, toute mon enfance a été bercée par ce nom d’un lieu très cher (…). J’en fais le synonyme du bonheur de vivre et aussi de l’amitié et de l’espérance".

Cette excursion en Margeride s’est terminée par une belle randonnée "Le sentier des orgues" à Monistro. Sur la route du retour, une dernière halte au Mont Mouchet pour une balade en sous-bois jusqu’au sommet avec une vue à 360° et voir ou revoir le Musée de la Résistance.

Les randonneurs ont profité d’un temps idéal pour la marche avec, le long des chemins des myrtilles et mûres sauvages à profusion. Une ambiance conviviale, un hébergement accueillant, tout était réuni pour contribuer à la réussite de ce séjour alliant marche, culture et découvertes.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Amans-Des-Cots

97200 €

Pavillon indépendant de type 5 avec beau jardin arboré de 600m2 situé à Sai[...]

262000 €

Dans le coeur de Saint Amans des Côts, nous vous proposons cette belle prop[...]

99500 €

A 2kms de Saint-Amans des Côts, dans un environnement calme et sans vis-à-v[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Amans-Des-Cots
Réagir