Rugby XV (Fédérale 2 poule 5, 5e journée)

Malgré sa défaite, LSA trouve des motifs de satisfaction

  • Tout n'est pas à jeter dans la prestation de LSA.
    Tout n'est pas à jeter dans la prestation de LSA. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner
La défaite concédée par LSA XV face à Castelsarrasin, dimanche 20 octobre, n'est pas totalement négative aux yeux de Richard Pioch, l'un des entraîneurs aveyronnais.

« Il va falloir trouver des solutions. » Voilà les termes utilisés par Richard Pioch, un des entraîneurs de LSA XV, pour évoquer le passage à vide de ses troupes en début de seconde période face à Castelsarrasin, dimanche 20 octobre 2019, qui a pesé lourd dans la défaite de son équipe (24-28). Un passage à vide, entre la 48e et la 60e minute, où les visiteurs ont inscrit dix-huit points.

« C’est là que nous perdons le match car après nous sommes obligés de courir après le score, a estimé Richard Pioch. Même si on met la main sur le match, c’est difficile. Nous faisons une bonne première mi-temps. Nous mettons deux beaux essais et nous aurions pu en marquer un troisième si nous négocions bien un deux contre un. Ensuite, nous démarrons mal la seconde période. Nous ne savons pas gérer le score. »

Alternance de jeu

Malgré la défaite, le staff technique ségali veut retenir des sujets de satisfaction. « Après deux défaites (à Cahors 30-13 et à Rieumes 47-10 NDLR) où nous n’avons rien montré, nous avons sorti la tête de l’eau, ce qui était essentiel. »
Les joueurs de LSA XV ont enchaîné judicieusement ballons portés et jeu avec les lignes arrière. Une alternance qui leur a permis de rivaliser avec une grosse cylindrée. « Nous n’avons pas été ridicules. Nous avons su rivaliser voire dominer une équipe qui a fait un gros recrutement à l’intersaison ». Un recrutement que les Aveyronnais, budget oblige, ne peuvent se permettre. « Nous avions cinq jeunes de moins de 20 ans sur le terrain. Tous formés au club et ils ont tenu leur place. Dans 5 ou 6 ans, ils auront tout juste 25 ans et un bagage de plusieurs années de Fédérale. C’est l’avenir du club. »

Gaillac et Valence-d’Agen dans le viseur

Peut-on parler de défaite encourageante ? « Une défaite reste une défaite et c’est une déception sur le plan comptable même s’il y a eu des sujets de satisfaction. »
Encore une fois, alors qu’ils étaient au plus bas, les Lsanais ont su relever la tête et montrer qu’il faudrait compter sur eux. « Depuis Cahors, nous ne savions pas trop dans quel sens aller. Maintenant nous avons des axes pour travailler et approfondir les acquis. L’objectif sera de ne pas retomber dans nos travers à Gaillac dimanche prochain. Ensuite nous aurons 15 jours pour préparer la réception de Valence-d’Agen à Cassagnes. »
Une trêve qui sera la bienvenue pour faire souffler les organismes mais également devrait permettre au staff de récupérer certains éléments sortis de l’infirmerie et importants dans la stratégie des Aveyronnais.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

165000 €

Situé en bordure de hameau, au calme et sans vis à vis, corps de ferme cons[...]

83000 €

Ensemble composé d'une maison de 424 m² à rénover entièrement, mais dont le[...]

399000 €

Légèrement isolé, au calme et sans vis à vis, bénéficiant d'une belle vue d[...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir