La première pierre de la nouvelle station d’épuration a été scellée

  • M. Scheuer, Mme Bessaou, M.  Iramont et M. Lalle ont posé la première pierre du chantier de la station d’épuration de Lioujas.
    M. Scheuer, Mme Bessaou, M. Iramont et M. Lalle ont posé la première pierre du chantier de la station d’épuration de Lioujas.
Publié le

Une cérémonie de pose de la première pierre a été organisée aux abords du bourg de Lioujas afin de marquer le lancement du chantier de construction d’une nouvelle station d’épuration.

La station actuellement en service n’était plus, depuis longtemps, en capacité de traiter efficacement les effluents d’un bourg qui s’est largement urbanisé. Cet essor était maintenant bloqué par cette inadaptation de la station d’épuration des eaux usées.

La compétence environnement étant maintenant assumée par la communauté de communes Comtal Lot Truyère, il lui incombait de prendre le relais de la commune de La Loubière pour créer et surtout pour obtenir le financement d’un nouvel équipement idoine pour passer d’une capacité de traitement de 400 à 1 400 équivalent habitants.

Jean-Michel Lalle, son président, M. Scheur, président de la commission environnement et Magali Bessaou, maire de La Loubière ont étudié complémentairement la solution garante, pour le présent mais aussi pour les décennies futures d’une station performante sous l’égide du bureau d’étude Sud Infra Environnement, sollicité les subventions et géré les formalités administratives précédant les appels d’offres pour réaliser le chantier.

L’entreprise Capraro est en charge des travaux de génie civil et de construction et l’entreprise Saur installera tous les équipements. Le coût global de ce chantier est évalué à 1, 7 M€ et l’entreprise L’entreprise Épi du Rouergue s’est montrée particulièrement compréhensive pour y apporter sa contribution.

Lors de leurs interventions respectives, les élus ont également tenu à remercier toutes les administrations, l’Agence de l’Eau Adour Garonne, le Département et la Région pour leurs participations. M. Scheuer, les huit salariés en charge des 36 stations, des 34 postes de relevage, des 250 km de réseaux d’eaux usées et des 3 500 foyers traités en individuel recensés sur le territoire intercommunal, sont les premiers à se réjouir de la modernisation des équipements de traitement des eaux afin que les qualités environnementales soient dûment protégées.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à La Loubière

81000 €

Saisissez une belle opportunité avec ce terrain à Canabols, à 10 minutes de[...]

Toutes les annonces immobilières de La Loubière
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?