rendez-vous

La riche exploration de l’actualité de l’archéologie en Aveyron

Abonnés
  • Les résultats de fouilles de 2018 et les premiers de 2019, à Cadayrac (ci-dessus) ou à Calmont- d’Olt par exemple, seront dévoilés samedi.
    Les résultats de fouilles de 2018 et les premiers de 2019, à Cadayrac (ci-dessus) ou à Calmont- d’Olt par exemple, seront dévoilés samedi. Reproduction Centre Presse / / Reproduction Centre Presse
  • Reproduction Centre Presse / / Reproduction Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Samedi, à Espalion, les archéologues aveyronnais, professionnels, amateurs et passionnés se retrouvent pour une journée qui s’annonce une nouvelle fois très dense.

À tout moment, dans une campagne de fouilles archéologiques, il faut faire une pause. Prendre un peu de hauteur. Observer le résultat de ses dernières activités menées au ras du sol. Et partager avec d’autres, son sentiment sur ce que viennent de livrer les archives terrestres. Et, en Aveyron, c’est une chance : les archives sont fournies ! De quoi rendre le temps de pause, constitué par ces journées archéologiques passionnantes. À l’instar de celle organisée à Millau l’année dernière, qui avait ravi le monde qui s’y était déplacé, la XXXIe journées archéologique départementale, organisée ce samedi à Espalion, ne dérogera pas à la règle.

Sous la houlette de l’Association pour la sauvegarde du patrimoine archéologique aveyronnais (Aspaa) et du Service départemental d’archéologie (SDA), la riche actualité de l’année écoulée sera évoquée dans ses grandes lignes.

La cité hôte de cette journée sera d’ailleurs à l’honneur avec la découverte en son sein d’un four de tuilliers gallo-romain. Les débuts de la métallurgie en Sud-Aveyron seront évoqués par Michel Maillé, le président de l’Aspaa. Le point sur le sanctuaire des Touriès, cher à Philippe Gruat, le directeur du SDA, sera naturellement effectué. "Avec une nouvelle fois des découvertes très intéressantes ", confie ce dernier. Les prospections menées sur les secteurs miniers du Sud-Aveyron, et les mines argentifères du Minier, au Viala-du-Tarn (qui fournissait le métal pour la monnaie de Rodez), devraient alimenter les conversations. Tout comme le beau travail mené par Martine Joly sur le causse de Cadayrac, autour du temple " où tout reste encore à découvrir ", se régale Philippe Gruat, ou celui mené sur la place de la Cité, à Rodez qui, à plusieurs reprises, a apporté sont lot de surprises.

" Sur ce dernier sujet, nous allons pour la première fois pouvoir confronter les archives papiers et nos découvertes sur site ", se réjouit Philippe Gruat.

Enfin, Espalion sera également à l’honneur avec un travail de relevés scanner 3D au château de Calmont d’Olt, qui apporte un précieux lot d’informations.

La journée va donc vite défiler, d’autant que plusieurs temps d’échanges sont prévus. Et notamment à la pause déjeuner, où, inévitablement, les sujets qui émaillent l’actualité de l’archéologie aveyronnaise seront au menu. Des campagnes à venir au déménagement du Service départemental d’archéologie (qui a quitté l’ancienne gendarmerie d’Onet-le-Château pour rejoindre des locaux du Département à Bel Air) à la création d’un centre d’archives du sol aveyronnais, également à Rodez, en passant par deux congrès important en 2020, l’un européen sur le mésolithique, où les chercheurs quitteront Toulouse l’espace d’une journée au moins pour rejoindre Roquemissou, et un autre, à Rodez, sur la préhistoire récente. Et bien d’autres sujets encore.

Au programme

10 h : l’activité archéologique annuelle de l’Aveyron.

10 h 15 : Le contexte archéologique d’Espalion à partir de quelques découvertes récentes.

10 h 35 : Débuts de la métallurgie dans le Sud Aveyron.

11 h 10 : Campagne 2018 et premiers résultats 2019 des recherches sur le complexe à stèles des Touriès à Saint-Jean-et-Saint-Paul (VIIIe-IVe s. av. J.-C.).

11 h 30 : Résultats 2018-2019 des prospections du Larzac méridional et des secteurs miniers du Sud Aveyron.

14 h 15 : Nouvelles recherches sur le site de Cadayrac à Salles-la-Source.

14 h 35 : Les mines argentifères du Minier, commune du Viala-du-Tarn.

14 h 55 : Contribution à l’histoire de Rodez : résultats des recherches menées place de la Cité.

15 h 15 : Le château de Calmont- d’Olt : apport des relevés scanner 3D.

15 h 35 : Tour d’horizon de quelques opérations et surveillances de terrain 2018 du Service Départemental d’Archéologie de l’Aveyron.

16 h 10 : Le projet de rénovation pour un nouveau musée de société à Espalion.

16 h 30 : Départ pour Espalion.

16 h 40 : Visite accompagnée du musée des mœurs et coutumes (anciennes prisons) et du musée Joseph Vaylet-musée du scaphandre.

JDM
Voir les commentaires
Réagir