L'Aveyronnais

Le blob, nouvelle curiosité (presque) aveyronnaise du zoo de Vincennes !

  • CNRS Photothèque Reproduction CP / / CNRS Photothèque Reproduction CP
Publié le / Modifié le S'abonner

C’est elle qui a trouvé son surnom, en hommage au film « The Blob » avec Steve McQueen (1958), où une masse gluante extraterrestre grossit à mesure qu’elle dévore tout sur son passage. éthologue au CNRS, l’Aveyronnaise Audrey Dussutour a consacré une partie de sa vie au blob. Ni champignon, ni plante, ni animal, organisme capable de se déplacer, sans cerveau mais doté de mémoire, cette curiosité biologique composée d’une unique cellule est exposée, depuis samedi, au zoo de Vincennes. Le parc zoologique de Paris, situé dans le 12e arrondissement, est le premier au monde à l’accueillir.

Installé dans sa « blob zone », à l’abri de la lumière, le « Physarum polycephalum » (son nom scientifique) ressemble à une masse spongieuse, jaune et visqueuse. « Avec ses 720 sexes différents, le blob a une reproduction sexuée semblable à celle du champignon », précise Audrey Dussutour.
 

 

 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir