Le festival livre et BD est un véritable atout !

  • Elus et bénévoles côte à côte.
    Elus et bénévoles côte à côte.
Publié le

L’assemblée générale du Festival du livre et de la BD s’est déroulée en présence des élus départementaux André At et Brigitte Mazars, et de René Authesserre, maire.

Les coprésidentes Aurélia Dessaivre et Christiane Trézières accueillaient les participants et remerciaient les partenaires pour leur soutien depuis plus de vingt ans pour certains : le conseil départemental, la Région, la mairie de La Fouillade.

Chacun est conscient que le festival est un atout pour le village et le territoire, un évènement culturel incontournable, mais également sur le plan économique puisque l’hébergement est assuré par les chambres d’hôtes, hôtels du canton, les repas se font chez les restaurateurs locaux.

Un accent particulier pour les bénévoles qui ne comptent pas leur temps.

Cette 22e édition, était la deuxième année pour la nouvelle équipe qui s’est étoffée, chacun ayant pris à cœur ses responsabilités toujours dans un esprit de convivialité.

Outre une programmation très dense avec 13 auteurs jeunesse, 22 auteurs BD et 20 auteurs polars et régionaux, l’accent a été mis sur les animations en conservant l’atelier papier mâché, mais aussi un atelier coloriage : une fresque représentant les différents villages du territoire qui a connu un grand succès auprès du jeune public ; un atelier de réalisation de film d’animation, un autre aquarelle et un d’écriture pour ados et adultes.

Des expositions ont également été proposées par A. Dan invité d’honneur, Maxime Roumagnac et Jean-Paul Tibéri les Pieds Nickelés avec son dernier album dont l’histoire débute à la Fouillade.

Le prix du conseil départemental a récompensé les élèves du collège ; le prix de la SNCF, quant à lui, portait sur les grandes inventions et les inventeurs.

Soixante élèves des écoles primaires de l’ancien canton ont réalisé une affiche.

Le résultat est à la hauteur de l’investissement de chacun. Des lectures en gare de Rodez et Villefranche ont été proposées aux enfants des centres de loisirs de Laurière et les Francas de Rodez. Elles se sont terminées par une visite de la gare. Charles Tondreau, trésorier, présentait le bilan financier qui laisse apparaître un solde positif.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

249 €

A la recherche d'un logement sur RIGNAC ?Cela tombe bien nous vous proposon[...]

81000 €

A VENDRE-appartement T3 traversant avec belle terrasse de 19m2, composé d'u[...]

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?