Documentaire : "D’eau et de lumière", un hymne à la vie et à la nature

  • Florence Cayla, présente les auteurs du documentaire accompagnés d’un représentant d’EDF.
    Florence Cayla, présente les auteurs du documentaire accompagnés d’un représentant d’EDF.
Publié le

Jeudi 17 octobre, à 20 h 30 à la Doline, Stéphane Sichi et Denis Poracchia, en partenariat avec EDF, venaient présenter au public leur film documentaire D’eau et de Lumière. Deux ans et demi ont été nécessaires au tournage de film et presque deux mois pour le mettre en musique et procéder au montage. Les animaux qui composent ces images ont nécessité d’interminables heures d’attente patiente et plusieurs séances de prise de vue.

Ce documentaire traite d’un grand-père qui fait découvrir à ses petits enfants les secrets du parcours de l’eau qui naît, s’étoffe, enfle pour se jeter enfin dans la mer. Des images sublimes de cours d’eau, de sources, de lacs et de cascades. Les images sous marines laissent admirer les plantes et les poissons qui y vivent, notamment la truite vive et le silure inquiétant. Des images fantastiques de l’Aubrac à chaque saison, sa neige, ses arbres, ses animaux, une poésie en images. On y rencontre un pêcheur à la mouche dans ses cuissardes au milieu du Lot. On suit le vol d’une libellule, la méfiance d’un cerf, la vie paisible des vaches, bien entendu, une loutre et une hermine qu’il faut saisir au vol, et qui ont usé la patience et l’œil du photographe, des dentelles de glace, des grenouilles, un cingle plongeur, quelques canards, des crocus, des iris, des jonquilles qui offrent leurs couleurs au soleil de l’immensité.

C’est un documentaire avec peu de moyens mais d’une qualité exceptionnelle que les enfants de l’école publique Sylvain Diet ont pu admirer dans une séance qui leur était réservée. Sans eau, il n’y a pas de vie. Sans des hommes passionnés par la beauté et la poésie de la nature il n’y a pas de prise de conscience de la biodiversité et de l’environnement. Ce regard affûté, cette patience, ce temps passé témoignent de leur attachement à la beauté de notre planète. Merci à eux.

Ce documentaire est un hymne à la vie et à la nature. Un autre documentaire serait en préparation "Entre Causse et Larzac". Mais chut, laissons tourner la caméra…

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Sébazac-Concourès

198000 €

Maison T4 avec 1 étage dans une résidence en copropriété :Entrée avec plac[...]

112000 €

VIAGER - Dans la commune de Sébazac-Concourès, venez découvrir une maison e[...]

239 €

SEBAZAC : Dans petit collectif T1 lumineux comprenant une cuisine équipée ([...]

Toutes les annonces immobilières de Sébazac-Concourès
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?