Françoise Pujol, la nouvelle pasteure protestante

  • Françoise Pujol a en charge tout le Sud-Aveyron, avec des offices jusqu’à Brusque.
    Françoise Pujol a en charge tout le Sud-Aveyron, avec des offices jusqu’à Brusque. Célian Guignard
Publié le

L’ancienne institutrice a succédé à Monique Orieux, à Millau, il y a près d’un mois.

Le presbytère millavois de l’Église protestante unie a une nouvelle occupante, depuis un mois. La pasteure Monique Orieux est partie. Et c’est donc une nouvelle femme, Françoise Pujol, qui lui succède.

En Sud-Aveyron, différents temples l’accueillent : Millau, Saint-Affrique, Camarès et Brusque - "un vieux fief protestant". Sans oublier Meyrueis en Lozère. "En tout, il y a 300 familles, entre les deux départements, détaille Françoise Pujol. En Lozère, ce sont surtout des personnes qui reviennent en été."

Lorsque la pasteure n’est pas à Millau, des prédicateurs y assurent le culte. "C’est l’un des piliers du protestantisme : le sacerdoce universel. Cela veut dire que nous sommes tous prêtres, y compris quand il y a la Cène (la communion chez les protestants, NDLR). En ce sens, je ne fais pas partie d’un clergé."

"Je me qualifiais surtout de chrétienne"

L’ancienne institutrice, qui a grandi à Montpellier et dont la famille est originaire des monts de Lacaune, autre haut lieu du protestantisme en Occitanie, retrouve le Sud-Ouest, après avoir officié jusqu’en Bretagne, entre Brest et Quimper (Finistère). "Mes quatre grands-parents étaient protestants, mais pas tous pratiquants, se remémore la femme de foi. Mes parents, eux, l’étaient. Moi, j’ai eu une révélation. Ma sœur, en revanche, avec qui je n’ai qu’une année de différence, ne croit en rien. Je me rappelle que quand j’étais jeune, je me qualifiais surtout de chrétienne. Je voulais me différencier de cette fierté protestante du Midi. C’est toujours un peu le cas aujourd’hui. Ce qui compte, pour moi, c’est l’amour infini du Christ."

François Pujol observe que de plus en plus de fidèles se tournent vers sa confession, qui reste minoritaire en France.

Quatre cent mille personnes font appel à l’Église protestante unie, selon les chiffres de l’institution. "Nous accueillons régulièrement de nouveaux croyants, même à Millau. Certains d’entre eux n’ont aucune culture chrétienne, mais ont eu une révélation. D’autres se posent des questions et se rapprochent de nous. C’est aussi le cas pour les pasteurs. Ils ne sont pas tous issus de familles protestantes." Les cultes sont célébrés les dimanches à Millau, au temple, situé dans la rue éponyme.

À partir de novembre, jusqu’au printemps, les offices se déroulent dans une salle du presbytère.

Presbytère protestant, au 35, boulevard Richard.

Contact au 05 65 60 05 52.

Le nombre de pasteurs en France, s’élève à 500, rattachés à l’Église protestante unie. Selon les données communiquées par l’institution religieuse, un tiers d’entre eux sont des femmes. C’est l’une des particularités protestantes.

GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

34000 €

Home Patrimoine Immobilier vous propose deux lots de terrains constructible[...]

545 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Entrée avec placard, séjour [...]

38600 €

Saint Rome de Tarn, à vendre maison de village 28 m² habitables, séjour cui[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?