Amis de Guié : accueil de huit Burkinabais au printemps

  • Les Amis de Guié ont dressé le bilan des activités de l’année.
    Les Amis de Guié ont dressé le bilan des activités de l’année.
Publié le

Les Amis de Guié étaient rassemblés dans les locaux de l’Institut François-Marty, le week-end dernier, à Pénévayre, pour leur assemblée générale.

En présence d’Eric Cantournet, conseiller départemental et de Bernard Morre, conseiller municipal, le président, Elysée Viguié a présenté le rapport moral de l’année 2018-2019 après avoir rappelé que c’est avec le Foyer Rural de Lalo qu’ont commencé, voici 30 ans, les actions en faveur de la ferme de Guié, au Burkina Fasso. Il a remercié Léon Cabot et Yves Lehugeur pour tout le travail qu’ils ont fait, de leur vivant, en faveur de toutes ces fermes, Guié, Goéma, Filly et Barga qui bénéficient des aides des Amis.

Les activités n’ont pas manqué tout au long de cette année, avec, outre la poursuite des divers parrainages, quelques réalisations en partenariat avec le collège Sainte-Foy de Decazeville ou les troisièmes du collège Saint-Géraud de Montbazens, Ces réalisations, comme le bal trad de Privezac (23 mars) pour le trentième anniversaire de l’association les Foulées vertes de Lalo ont permis de réunir le budget nécessaire aux 63 parrainages : 41 primaires, 22 collégiens, lycéens ou universitaires qui s’élèvent à 5 920 €.

Clip vidéo et remises de dons

Par ailleurs, un clip vidéo, documentaire de 20 minutes, a été réalisé, présentant les fermes du Burkina et les actions en leur faveur, dont le coût s’est élevé à 2 900 € entièrement financé par les dons des mairies de Drulhe, Lanuéjouls, Lugan, Maleville, Sénergues, Villefranche-de-Rouergue, Groupama Montbazens (avec un chèque de 500 €), le Foyer rural de Lalo, le conseil départemental de l’Aveyron et le Crédit Agricole qui a remis aux Amis de Guié un chèque de 1 000 €.

Après avoir écouté le rapport financier qui fait état d’un léger excédent de 10,62 € avec 13 498,23 € de dépenses pour 13 508, 85 € de recettes, les Amis de Guié ont partagé un apéritif tout en envisagent les futures activités avec, outre la poursuite des parrainages, l’envoi de lait pour la pouponnière, de quelques mètres cubes de matériel et, en avril ou mai, l’accueil de huit Burkinabais en stage en Aveyron ou dans le Tarn.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

32000 €

Au 2ème étage d'une résidence sécurisée, studio composée d'une entrée avec [...]

99000 €

Appartement de Type 2 de 45 m² au troisième et dernier étage d'un immeuble [...]

107000 €

Maison du centre ville en colombages comprenant un local commercial d'envir[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?