Musique

Au Club de Rodez, les Geishas électriques font un clip pour Halloween

Abonnés
  • Elektric Geisha, les petits monstres de l’électro gypsy punk.
    Elektric Geisha, les petits monstres de l’électro gypsy punk. Clydonnie Ctalope / repro CP / Clydonnie Ctalope
Publié le / Modifié le S'abonner

Le combo aveyronno-toulousain d’Elektric Geisha jouera au Club de Rodez le jeudi 31 octobre avec au menu le tournage d’un clip au cœur d’une soirée concerts aux déguisements horrifiques.
 

On se demande bien où le groupe est allé chercher son imagerie sonore autant que visuelle faisant référence au Japon, pays du soleil levant, d’autant que les six membres d’Elektric Geisha sévissent plutôt à la nuit tombée. Mais c’est ainsi : ce combo qui accuse maintenant les 10 années d’existence aime à mélanger les cultures. Des morceaux mais aussi un décor très japonisant où il est question de bonzaï, katana, sashimi et autres samouraï, emballée de calligraphies, et au niveau musique, "avec le temps on a réussi à la définir, dit Renaud le contrebassiste. C’est de l’électro gypsy punk. Electro pour le côté dansant, le côté gypsy parce qu’on a chacun un jeu minimaliste, mais comme on est nombreux, ça fait de la densité. Et punk parce qu’on est sur le terrain de la musique festive, pas bourrin mais quelque chose d’assez libre."

Un mix donc d’influences souligné par le 7e membre d’Elektric Geisha, un éclairagiste de formation musicale qui "a développé un logiciel confectionné par ses soins pour envoyer des séquences vidéo en temps réel sur la musique, commente Renaud. C’est très joli, avec des fils partout, mais on n’y comprend rien…".

Le groupe aux mœurs joyeuses et dé… bonnaires (ou dé… braillées, selon les goûts) marche donc à l’envie, sans se prendre le chou outre mesure, mais quand l’idée vient, telle une geisha vous suggérant de délicieuses promesses d’étreintes passionnées, que voulez-vous qu’ils fassent d’autre que de la suivre jusqu’au bout ? Et la dernière idée en date, elle revient leur coller à la peau à tel point que, bon d’accord, on y va. On va faire un clip. Et plutôt deux fois qu’une. "On a fait un premier clip tourné en plan séquence (lire ci-contre le "Se canto", NDMLO). Tous les acteurs et figurants étaient prêts au début, on n’avait qu’une seule caméra et on a fait qu’une seule prise, raconte Renaud. Ça nous a pris énormément d’énergie pour trois minutes de clip. Mais bon, on aime ce côté créatif et éphémère qu’on a trouvé aussi dans la musique. "

Les deux fois dans la prise

Tellement aimé qu’Elektric Geisha remet le couvert le jeudi 31 octobre au Club de Rodez. Mais cette fois, ils joueront sur scène, pas comme comédiens sur une bande son. "On va mélanger des images en live et des images en coulisses, toujours en une seule prise. c’est un petit travail de logistique assez périlleux... En plus c’est la soirée d’Halloween, alors on demande aux personnes de se déguiser. On a décidé de faire ça au Club, c’est une salle jeune, mais expérimentée, conviviale, bien équipée, avec un bon public... On a toujours passé de bons moments au Club. En plus on a décidé de faire une entrée gratuite pour la soirée, et ils ont dit OK. "

Pour ce faire, c’est le "clipeur" maison Julien Bresson de Fiasco productions qui sera au tournage, avec (peut-être) plus qu’une caméra. Les membres de Geisha cogitent encore, organisent encore.

"Pour la petite histoire, ça a été très difficile de trouver des gens qui font des maquillages pour le jour d’Halloween : ils sont surbookés ! On s’est dit qu’on n’aurait pas de problème avec ça, mais pourtant c’était évident qu’il y aurait..."

Jusqu’à "l’histoire du clip" qui demeure dans le flou. "On a deux ou trois scénarios en tête, on va affiner ça lors des prochaines réunions. Et puis on va arriver deux jours en avance. La grosse différence avec le premier clip, c’est qu’on est sur scène, en concert. Il faut tout penser en amont. Mais bon, on est toujours sur l’instant. On aime ça. "

Geishas, monstres et vampires se retrouveront donc au club, qui aura ses portes ouvertes et sa billetterie fermée, avec aussi d’autres concerts, ceux de Mr Tristan et de Vortex Vortex, et puis Elektric Geisha, qui vont pour l’horrigfique occasion vous faire faire du cinéma sur une danse ninja de malade. Lorsque retentira, peut-être, minuit, l’heure du crime.

" Moteur ? Action !"

Monsieur l'ouïe
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

591 €

Entrée, séjour, balcons de 13.10 m², cuisine équipée, meubles hauts, hotte [...]

365 €

Rodez, appartement meublé de type 1 de 31m² situé au 1ème étage, composé d'[...]

297.68 €

Studio meublé à proximité du centre ville, des commerces, des bus, du Lycée[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir