La Fouillade : le Moulin du Pivert "sécurise" son avenir

  • Pour Le Moulin du Pivert : Bernard Fournié (1er en partant de la gauche), directeur général, Aurélie Tacquart(au centre), présidente, et Isabelle Dal, responsable des achats.
    Pour Le Moulin du Pivert : Bernard Fournié (1er en partant de la gauche), directeur général, Aurélie Tacquart(au centre), présidente, et Isabelle Dal, responsable des achats. - Repro CPA
Publié le

L’entreprise, située à La Fouillade, a signé une charte de partenariats afin de développer la filière biscuitière bio d’Occitanie.

Dans un contexte de fort développement des marchés biologiques en France, accompagné d’une demande toujours croissante de productions bio issues des régions proches, les acteurs de la filière biscuitière bio d’Occitanie ont souhaité s’engager ensemble pour développer et sécuriser leurs approvisionnements en matières premières régionales.

Ainsi, au Salon Natexpo, organisé à Paris en début de semaine, une charte de partenariat a été signée par les dirigeants du Moulin du Pivert, basé à La Fouillade, la coopérative agricole tarn-et-garonnaise Qualisol (elle s’engage à fournir des blés biscuitiers bio ainsi que du tournesol bio transformés en farine et huile bio), le Moulin de Montricoux, dans le Tarn-et-Garonne (production de farine bio à partir des blés biscuitiers fournis par Qualisol) et la Société Biolintec, située dans le Lot-et-Garonne (extraction d’huile et raffinage des graines de tournesol bio achetées à Qualisol afin de fournir l’huile bio produite au Moulin du Pivert). C’est en 2013 que tout a commencé

Des résultats à la hausse

À l’époque, Jean-Michel Cayla, le responsable du Moulin du Pivert, souhaitait sécuriser et relocaliser certains de ses approvisionnements et notamment le blé bio puisque les variétés de blé AB biscuitières n’existaient pas à ce moment-là.

Aussi, il a demandé à InterBio Midi-Pyrénées s’il était possible d’avoir du blé AB local et de rencontrer des coopératives de Midi-Pyrénées.

Parallèlement à cette demande, certaines coopératives voulaient développer et pérenniser certaines filières bio régionales. Du coup, Coop de France Midi-Py a réuni, autour d’une ambition commune, quinze partenaires dont l’objectif était de pérenniser et de créer six filières régionales (farine "blé améliorant", blé biscuitier et sans gluten, légumes secs, tournesol et animale "agneau bio").

Un dossier a ainsi été déposé auprès de l’Agence bio en 2014 : la valorisation des produits des grandes cultures bio du Sud ou l’économie circulaire des filières bio du Sud-Ouest, le plus gros dossier validé à ce jour par l’Agence bio. Les acteurs viennent d’en clôturer la seconde phase et se félicitent des résultats obtenus. "Concernant le blé biscuitier, nous sommes passés, en 3 ans, de 70 ha et 260 tonnes, à 460 ha et près de 1 050 tonnes."

Aujourd’hui, le dossier Avenir bio est terminé mais les partenaires continuent toujours à œuvrer ensemble au développement des filières biologiques avec la signature de cette seconde charte.

Qualisol est soucieuse de répondre aux attentes des deux transformateurs que sont le Moulin de Montricoux pour le blé et l’épeautre et Biolintec pour le tournesol oléique ; le tout pour que le Moulin du Pivert puisse être en mesure de fabriquer une large gamme de produits (biscuits, biscottes) qui satisfasse les attentes des consommateurs de produits bio.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à La Fouillade

74200 €

Cette jolie petite maison de campagne est à rénover entièrement. Elle n?est[...]

23000 €

Terrain de 962 m2 viabilisé, au centre du village. Ce terrain avec une joli[...]

595000 €

Bel ensemble composé : d’une grange entièrement rénovée, avec une cuisine é[...]

Toutes les annonces immobilières de La Fouillade
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?