Amélimélo fleurs a créé un nouvel espace funéraire

  • Amélimélo fleurs a créé un nouvel espace funéraire
    Amélimélo fleurs a créé un nouvel espace funéraire
Publié le

C’est en 2013 qu’Amélie Caplat a ouvert son magasin de fleurs au numéro 4 du tour de ville, dans les locaux laissés vacants par le cabinet d’architecture de Jean-Paul Destruel. En 7 ans, l’enseigne "Amélimélo fleurs" a gagné ses lettres de noblesse, l’accueil y est chaleureux, la clientèle n’a cessé d’augmenter. Pour répondre à cette activité florissante, Fabian Caplat est venu épauler son épouse en 2015, après avoir obtenu son CAP de fleuriste. La boutique étant devenue trop étroite,Amélie et Fabian ont pris l’initiative de créer un nouvel espace, exclusivement réservé aux articles funéraires, à quelques pas de là au 5, place des Écoles. "Ce local, clair et lumineux, est dédié à l’accueil des familles qui auront un choix élargi et à tous les prix. On y trouve en effet les classiques fleurs artificielles, plaques en granit et autres céramiques… mais aussi toute une gamme nouvelle qui répond à l’évolution des articles funéraires vers plus de couleur et de formes. Exemple d’innovation, nous proposons en exclusivité des plaques en plexi fabriquées à Maurs, entièrement personnalisables avec des paysages du Vallon ou autre photo choisie par la famille sur catalogue". Le magasin est ouvert : lundi (14 h 30-19 h 30), mardi (9 h 30-midi et 14 h 30-19 h 30), mercredi (9 h 30-midi), jeudi, vendredi, samedi (9 h 30-midi et 14 h 30-19 h 30), dimanche (9 heures-13 heures). Contact : 05 65 78 10 75.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Marcillac-Vallon

464 €

SECTEUR MARCILLAC Agréable T2, composé d'une entrée, une salle d'eau, d'un [...]

82000 €

Terrain constructible de 753 m2 sur les hauteurs de Marcillac vallon ! . .[...]

294000 €

Située dans le bourg de Marcillac, à proximité immédiate des commerces, bel[...]

Toutes les annonces immobilières de Marcillac-Vallon
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?