Culture et Loisirs

Samedi, la salle des fêtes a vibré au rythme du gospel

Abonnés
  • Les 80 choristes des deux chorales pour un final en apothéose : l’hymne culte du Gospel « Oh happy days».
    Les 80 choristes des deux chorales pour un final en apothéose : l’hymne culte du Gospel « Oh happy days».
  • Onet Gospel Choir organisateur de l’évènement
    Onet Gospel Choir organisateur de l’évènement
  • PLus de 500 personnes ont vibré, chanter, danser, et ovationné Gospel
    PLus de 500 personnes ont vibré, chanter, danser, et ovationné Gospel
Publié le / Modifié le S'abonner
Une première à Onet avec cette soirée Gospel organisée par la chorale Onet Gospel, en partenariat avec la mairie et avec l’ensemble vocal des Choramis comme guest star.

Quand deux chorales de gospel s’invitent, cela ne peut offrir qu’un magnifique voyage musical, par-delà les océans et les époques. En osmose parfaite, avec plus de 500 spectateurs qui avaient des étincelles plein les yeux et les oreilles en émoi, les choristes, avec leurs voix puissantes et envoûtantes, ont mis le feu à la salle des fêtes, pour une soirée de partage toute en émotion.

La chorale Onet Gospel Choir autour de sa cheffe de chœur Renée Gonthier Agaya, a assuré la première partie, avec des morceaux issus du gospel traditionnel et moderne, puis la chorale d’Uzès, Les Choramis et leur charismatique chef de chœur Frédéric de Valors ont fait leur show. Avec des morceaux choisis de leurs spectacles, d’abord dans le registre gospel, puis dans celui des musiques afro-américaines toutes héritées et inspirées du gospel (le jazz, le blues, la soul… d’Aretha Franklin, Otis Redding, Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, en passant par James Brown, Bob Marley ou encore les Beatles). Après "Amen Alléluia", le public a été invité à participer en chantant et en dansant avec "Oh when the saints", "Le chœur des esclaves" ou encore "Freedom" et la magie a opéré pour un moment intense de partage " car l’amour n’a pas de couleur et jamais de frontière dans les cœurs…", n’est ce pas, Jeane Manson ?

Puis à la fin de ce concert exceptionnel, ce fut le grand frisson, lorsque les 80 choristes ont interprété, avec le public debout, le sublime hymne culte du gospel "Oh happy day". Ovationnés durant de longues minutes, les deux chorales l’ont chanté à nouveau avec les spectateurs enthousiastes devant une telle prestation musicale hors-norme…

Réactions "à chaud" de Renée Gonthier : "Je suis sur mon petit nuage, lorsque j’ai dit au public ‘cette soirée est très importante pour nous et c’est une réussite grâce à vous, est ce que vous me le confirmez ?’ et qu’il y a eu une salve d’applaudissements, j’ai compris. Je suis fière et émerveillée car le succès de cette soirée a dépassé nos espérances. Vous vous rendez compte, le message d’espoir et de paix du gospel a fédéré plus de 500 personnes… Je veux aussi remercier la mairie, le service communication et l’équipe technique, qui nous ont aidés jusqu’au bout dans ce projet. L’an prochain, c’est nous qui ferons le déplacement à Uzès. "

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

232 €

Situé à proximité des commerces et du Lycée Laroque, studio semi meublé com[...]

35 €

Une place de parking n° 174[...]

340 €

Onet le Château, dans collectif refait à neuf, appartement de type 1 compos[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir