Rodez : l'église St-Amans dans la tourmente révolutionnaire

Abonnés
  • « Dans le courant du mois de février 1794, l’église est envahie par un groupe d’hommes profanant les cercueils de plomb contenant les Corps Saints… »
    « Dans le courant du mois de février 1794, l’église est envahie par un groupe d’hommes profanant les cercueils de plomb contenant les Corps Saints… » Christian Bousquet / Repro CP -
Publié le

Septième épisode de la saga historique et patrimoniale consacrée à l’église Saint-Amans de Rodez. Avec un éclairage sur le chaos de la Révolution…

À la Révolution, peu à peu, "le gouvernement de l’épouvante et de la terreur s’étend sur la ville, écrit l’historien Pierre Benoit. Les principaux adversaires à la Révolution sont reclus, les autres comprennent qu’il faut se taire." Une guillotine toute neuve se dresse à présent place de la Liberté, autrefois place du Bourg. À l’église Saint-Amans, menacé de mort, le curé Mazars doit quitter...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

488 €

A deux pas du centre-ville de RODEZ, dans un quartier calme proche des comm[...]

359 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Hall d'entrée, une pièce pri[...]

330 €

Ce studio situé dans une résidence sécurisée vous propose: Une pièce équipé[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?