Argences-en-Aubrac : Raphaël de Andréis parle de son roman en "pays conquis"

  • Raphaël de Andréis (à droite), samedi soir, à Saint-Geneviève.
    Raphaël de Andréis (à droite), samedi soir, à Saint-Geneviève. Centre Presse - F.C.
Publié le

Le coauteur du livre AIR, Aveyronnais de cœur, a participé samedi soir à une rencontre-dédicace sur l’Aubrac, territoire où se déroule l’intrigue du roman.

À l’initiative de l’Association Culturelle en Argence, Raphaël de Andréis est venu, samedi soir, à la brasserie La Viadène de Sainte-Geneviève, participer à une rencontre-dédicace consacrée au roman qu’il a coécrit avec Bertil Scali, AIR. Un roman d’anticipation et de politique-fiction dont l’intrigue a notamment pour décor naturel l’Aubrac, territoire entré en résistance pour s’opposer au pouvoir d’une république écologiste qui cherche à imposer un diktat environnemental.

Le livre, qui traite donc de l’urgence écologique et des risques de dérives autoritaires qui pourraient en découler, amorce une carrière littéraire prometteuse. Les éditions Michel Lafon multiplient déjà les rééditions et la critique est plutôt élogieuse.

Raphaël de Andréis est venu hier samedi en voisin pour parler de son ouvrage, lui qui a racheté l’ancien presbytère de Graissac, où il réside fréquemment, et qui se dit "invité permanent" en Aveyron. Comme il l’a déjà eu l’occasion de le dire, le président de Havas Village France a rappelé que ce livre était "une déclaration d’amour à l’Aubrac. Je suis tombé amoureux de cette région il y a déjà longtemps et écrire sur elle est un juste retour des choses." Il a également avoué sa "fébrilité quant à savoir comment les gens d’ici allaient recevoir le contenu du roman. C’est vraiment très important à mes yeux."

A priori, cette fébrilité n’a pas de raison d’être, la perception des habitants de l’Aubrac qui ont lu le bouquin étant plus que favorable, tant il est vrai que le territoire aveyronnais apparaît sous son meilleur jour.

Ce qu’ont pu confirmer les personnes présentes à cette rencontre-dédicace dont l’ambiance fleurait bon les retrouvailles entre voisins et amis.

François Cayla
Voir les commentaires
L'immobilier à Argences En Aubrac

79500 €

Dans le centre ville de Sainte Geneviève sur Argence, immeuble composé d'un[...]

300 €

SAINTE GENEVIEVE - STUDIO équipé et fonctionnel situé au coeur du village e[...]

136900 €

Dans un bourg dynamique du nord Aveyron, maison de ville/immeuble composé p[...]

Toutes les annonces immobilières de Argences En Aubrac
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?