Aveyron : la boxe comme vecteur d’insertion et de cohésion

  • De nombreuses personnalités ont assisté à l’assemblée générale de la Capeb.
    De nombreuses personnalités ont assisté à l’assemblée générale de la Capeb. Reproduction Centre Presse -
Publié le

Le 23 novembre, l’Aveyron boxing tour fera halte à Argences-en-Aubrac. Une vitrine pour présenter le projet "Sports et métiers" lancé par la Capeb et le club de boxe anglaise de Rodez, les Hurricane.

Lors de l’assemblée générale de la Capeb qui s’est tenue à Flavin, Patrick Bounhol a balayé en quelques mots l’actualité du bâtiment. "On ne va pas dire toujours les mêmes choses, il faut avancer", a-t-il simplement glissé.

Car, le président de la fédération des artisans s’est attaché à développer un autre point : le projet intitulé "sports et métiers".

Une idée née de la rencontre entre deux hommes : Patrick Bounhol et Dominique Ferrand. Ce dernier est le président du club de boxe anglaise de Rodez, les Hurricane. Concrètement, ils entendent "lutter contre l’exclusion sociale et professionnelle des personnes difficultés, les raccrocher aussi, si besoin, avec l’école et la formation". Le sport deviendrait ainsi un vecteur d’insertion. "Notre pari c’est de croire qu’un sportif sérieux sera un artisan de qualité animé de vraies valeurs humaines", reprend Dominique Ferrand. Et par exemple, lors des séances d’entraînements de boxe, les éducateurs pourraient repérer des personnes ayant "des besoins en matière d’insertion professionnelle, tout en s’assurant de leur motivation en fonction de leur comportement".

"Toucher tous les territoires"

La Capeb prendrait ensuite le relais, via son réseau d’entreprises, pour les orienter au plus juste en fonction de leurs souhaits.

L’Aveyron boxing tour (lire ci-dessous) vient appuyer cette démarche. Le 23 novembre, les boxeurs se retrouveront à Argence-en-Aubrac. Cette tournée durera trois ans. "Nous voulons toucher tout le département, tous les territoires, explique Patrick Bounhol. Cette sensibilisation à l’artisanat peut se faire partout. Les talents et ceux qui ont envie de travailler sont dans tout l’Aveyron." Aider ceux qui en ont besoin mais aussi "aider l’artisanat". "Nous connaissons toujours ce problème de main-d’œuvre, déplore Patrick Bounhol. Nous espérons ainsi tenter d’y remédier en touchant ceux qui ont la réelle envie de travailler."

Argences-en-Aubrac, après Flavin

Le 23 novembre, au gymnase d’Argences-en-Aubrac, l’Aveyron boxing tour fait donc sa deuxième étape, après Flavin. À partir de 19 heures (les portes ouvrent à 18 heures), deux combats professionnels et huit combats amateurs seront au programme. Aussi, deux combattants de la Légion étrangère, de la 13e DBLE, seront sur le ring. Mais au-delà de cette rencontre sportive, le club des Hurricane fera découvrir la boxe anglaise aux jeunes des écoles d’Argences-en-Aubrac.

Entrée : 5 €.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

24800 €

Entre Decazeville et Firmi sur les hauteurs : Terrain constructible de 1745[...]

29000 €

Terrain constructible de 1112 m2 proximité village et Villefranche de Rouer[...]

287.35 €

A louer sur Saint-Affrique, appartement en premier étage. Il se compose d'[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?