Education

Un soutien apprécié des karatékas

  • La ceinture de l’espoir a été remise au maire, en présence des karatékas.
    La ceinture de l’espoir a été remise au maire, en présence des karatékas.
Publié le / Modifié le S'abonner

Cituis, Altius, Fortius : comment aller plus vite, plus haut et plus fort dans une compétition qui est la devise des Jeux Olympiques, quand on supprime la possibilité de participer aux jeux de 2024. Pourtant le karaté, c’est l’olympisme aux mêmes valeurs : courage, exemplarité, droiture, honneur ; les mêmes couleurs. Ce sont d’ailleurs des millions de pratiquants à travers le monde. C’est ainsi que la ceinture "Belt of Hope" (ceinture de l’espoir aux cinq couleurs) a été créée en protestation de cette décision non justifiée. De nombreux élus ont fait part du désaccord face à la non-sélection de la discipline aux Jeux 2024. Jean-Luc Calmelly, maire de la cité, a écrit une lettre au comité en faisant part de l’interpellation des licenciés du club de karaté à l’absence de cette discipline aux jeux de 2024. Dans cette lettre, il s’associe au mouvement de protestation car il pense qu’il s’agit là d’une injustice par rapport à d’autres activités. Cette décision est préjudiciable à nombre de clubs comme celui de Bozouls. Ainsi mercredi dernier, le maire est venu soutenir le club qui lui a remis la ceinture de l’espoir en présence de Philippe Blaise président départemental CDK12, et de Bernard Albouy 7e dan, plus haut gradé de l’Aveyron.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

390000 €

BOZOULS - Maison de Maître du XVIIIè siècle organisée en U, sur trois nivea[...]

254400 €

Idéalement situé dans le centre ville de Bozouls, beau pavillon individuel [...]

392 €

Dans un quartier calme et proche du centre de Bozouls, bel appartement T2, [...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir