Les papillons ont investi la médiathèque

  • Plus de 350 papillons, d’ici et d’ailleurs s’exposent à la médiathèque de la Viadène.
    Plus de 350 papillons, d’ici et d’ailleurs s’exposent à la médiathèque de la Viadène.
Publié le

Les Papillons ont envahi la médiathèque de la Viadène à Saint-Amans-des-Côts. Ils sont plus de 350 papillons, d’ici et d’ailleurs à parader au milieu des nombreux livres. Cette exposition, toute en délicatesse fait l’admiration et soulève de nombreux questionnements… Cette collection est une petite partie de papillons et insectes réunis par Raymond Hoogstoel, père de Gérald Hoogstoel, aujourd’hui décédé et dont Dominique sa femme vit à Masquies, commune de Saint-Symphorien-de-Thénières.

Raymond était un vrai passionné. Il les chassait un peu partout en France entre la fin des années 30 et 80, et particulièrement dans l’Aveyron entre 1976 et 1984. Une partie de ses papillons exposés proviennent aussi d’Afrique, de Madagascar et d’Amérique du Sud. Leur commerce est désormais interdit ou très réglementé. Il s’intéressait également aux insectes comme le Sphinx, le Machaon, le Paon du jour, l’Écaille de tortue, l’Argus bleu flambé et les divers scarabées, libellules, capricornes. Si aujourd’hui toutes ces espèces sont en voie de disparition, à cette époque, elles étaient en abondance.

Il est possible de les admirer jusqu’à fin novembre à la médiathèque de la Viadène.

Jours et horaires : lundi : 10 heures-midi ; mardi : 14 heures-19 heures ; mercredi : 15 heures-18 heures ; jeudi : 10 h 30-12 h 30 ; samedi : 10 heures-midi.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Saint-Amans-Des-Cots

179000 €

A st Amans des Côts, ancienne fermette composée de la maison d'habitation e[...]

128400 €

EXCLUSIF !! Ensemble immobilier situé à MONTEZIC, composé d'une maison d'ha[...]

179000 €

Sur le secteur de St Amans, en campagne, orientée plein sud Villa de 95m2 h[...]

Toutes les annonces immobilières de Saint-Amans-Des-Cots
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?