Culture et Loisirs

Rieupeyroux : premier café-rencontre pour partager l'amour de l’Aveyron

  • Des rencontres, qui seront bientôt proposées à Vabre-Tizac, à La Salvetat-Peyralès, à La Bastide-l’Evêque, à Tayrac…
    Des rencontres, qui seront bientôt proposées à Vabre-Tizac, à La Salvetat-Peyralès, à La Bastide-l’Evêque, à Tayrac…
Publié le / Modifié le S'abonner

Une vingtaine de personnes ont répondu à l’appel du centre culturel le 31 octobre, pour le premier rendez-vous des cafés-rencontres proposé.

Tous, Aveyronnais de cœur, sont venus partager leur histoire, raconter le parcours qui les a amenés à venir vivre en Aveyron ou à accueillir les nouveaux arrivants. Originaires d’Écosse, d’Angleterre, d’Ile-de-France, du Nord, du Gard, d’Avignon, de Provence, de l’Aveyron, ils ont tenu à venir échanger souvenirs, mais aussi idées, en dégustant les spécialités que chacun avait apportées.

Ainsi, c’est autour de petites tables de bistro, devant tapenade, flamiche, ginger bread, soleil de Belcastel, gâteau aux pommes, oreillettes, raisin, et autres douceurs, que Lis et Dennis ont évoqué leur arrivée il y a 18 ans : "Parce que l’Aveyron, pour Madame, c’était moins chaud que le Tarn !", s’amuse Dennis.

Des explications qui donnent lieu à des quiproquos

Dawn et Euan ont expliqué qu’eux étaient depuis 13 ans (ils tiennent les comptes de façon précise !) dans leur maison aveyronnaise, et que les meubles Fraysse, achetés après leur découverte de l’Aveyron lors de vacances, 22 ans plus tôt, avaient donc fait le voyage entre Aveyron et Écosse pour… revenir en Aveyron ! Les explications des uns et des autres donnent parfois lieu à des quiproquos amusants : "J’ai fait un stage de chinois…" s’avère en fait être "un stage de six mois". L’occasion de rire ensemble de bon cœur et de se fabriquer de jolis souvenirs !

Virginie, dont le mari enseigne la peinture à Villefranche, venue avec sa voisine, Nathalie, aveyronnaise de souche, est art-thérapeute. Depuis un mois à La Bastide, elle explique en quoi consiste son métier : "Je remobilise les capacités créatrices des personnes grâce au modelage, au collage, aux arts plastiques".

Valérie, Rieupeyrousaine depuis deux mois, fidèle au village depuis 2000, "car accueillie magnifiquement au village vacances par Cathy et Paul", n’a pas voulu attendre la retraite pour venir s’installer et "loue une initiative qui permet de faire se rencontrer les différentes générations, différentes nationalités, nouveaux arrivants".

Accueil plus humain

Venue d’Olemps, une fan du festival Rencontres à la campagne exprime tout haut le ressenti de beaucoup : "Certains lieux facilitent les rencontres, et le sentiment d’appartenir à un territoire." Un hameau, loin de ressembler aux cités-dortoirs dans lesquelles "on ne se retrouve pas", rend l’accueil plus humain, et permet de trouver sa place, de créer des racines.

Katlène Delzant, qui, en sus de ses responsabilités au niveau théâtral, est chargée du lien social au centre culturel (et gère à ce titre l’action des binômes de bénévoles auprès des personnes âgées et organise la journée du patrimoine en liaison avec Sophie Pillods), est à l’initiative du projet avec Philippe Girault-Daussan : elle revendique une initiative qui permet de "faire les choses pour et avec tout le monde", et se félicite des réactions des participants à la soirée.

Philippe Girault-Daussan a découvert l’Aveyron en circulant pour son travail, y a acheté une maison il y a trois ans, et y vit depuis un an. Venu se présenter au centre culturel, il y a très vite trouvé sa place, avec le "vrai sentiment d’être accueilli". Il fait partie du bureau, héberge les comédiens de passage, et souhaite "rendre un peu de ce qu’il a reçu" : "Avec Katlène, on a eu l’idée de mélanger les gens d’ici et d’ailleurs, pour échanger entre les deux."

Symbole de cet accueil chaleureux que vantent les nouveaux arrivants, le fait que Katlène ait envoyé des invitations personnalisées en format papier : le geste a beaucoup touché et suscité chez certains le désir de faire partie des rencontres, qui seront bientôt proposées à Vabre-Tizac, à La Salvetat, à La Bastide, à Tayrac…

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rieupeyroux

110000 €

Cette maison spacieuse a été bâtie en 1956 sur un terrain de près de 2000 m[...]

95000 €

Dans le centre de Rieupeyroux proche de toutes les commodités (écoles, coll[...]

139000 €

Secteur Rieupeyroux home patrimoine vous propose une grande maison de ville[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir