Environnement

Syndicat bassin Viaur et Naucelle : le Lieux retrouve sa place naturelle

  • Pierre-Jean Ichard (technicien rivière), Karine Clément,Yves Regourd (présidentdu syndicat) et Karine Lacam (directrice de l’épage).
    Pierre-Jean Ichard (technicien rivière), Karine Clément,Yves Regourd (présidentdu syndicat) et Karine Lacam (directrice de l’épage). Centre Presse / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
Ce travail s’inscrit dans une approche globale de l’ensemble de la rivière, écosystème complexe qu’il est nécessaire d’appréhender dans sa globalité.

Le syndicat mixte du bassin-versant du Viaur-épage (établissement public d’aménagement et de gestion de l’eau) Viaur et la commune de Naucelle ont engagé des travaux sur le ruisseau le Lieux, en amont du lieu-dit Bonnefon.

Ce type de travaux, dits de "renaturation", ont pour objectif de redonner au cours d’eau sa place dans l’environnement car il avait été déplacé en bordure de parcelle.

"Remettre son cours d’eau dans son lit d’origine permettra de retrouver un fonctionnement plus naturel, augmentera ses capacités d’accueil de la faune et de la flore autochtone, améliorera ses capacités auto épuratoire grâce à un échange entre la nappe et les eaux de surface et limitera les phénomènes d’inondation en aval", avancent les responsables du syndicat.

Les travaux se poursuivront avec la réalisation de plantations et la mise en place de clôtures afin d’éviter le piétinement des animaux et ainsi de "mettre en défens" le cours d’eau. L’exploitation agricole sera facilitée par la réalisation de trois passages empierrés et la mise en place d’un bac d’abreuvement pour les animaux. Ces travaux seront réalisés au printemps prochain. Enfin, l’ancien lit ayant été comblé, la circulation et l’accès aux parcelles attenantes sont ainsi facilités.

"Nous avons déjà constaté sur cet espace utilisé en pâturage, où il n’y a pas de bâti, des débordements du cours d’eau, expliquent les responsables. Ce phénomène naturel permet la reconnexion avec la nappe d’accompagnement du cours d’eau pour une meilleure gestion quantitative mais aussi qualitative, la fertilisation des terres à proximité et la limitation de l’érosion des sols, la “puissance” de l’eau étant moindre, les potentiels dégâts en aval sont limités."

Du coup, en permettant à l’eau de s’épandre sur cet espace, cette zone devient une "zone d’expansion de crue" et ainsi protège les enjeux situés en aval. Ces travaux s’inscrivent dans un programme plus global qui comprend non seulement un travail sur la ripisylve (végétation des bords de berges) qui a nécessité l’intervention de l’équipe du SMBV Viaur pour réaliser des plantations et des clôtures permettant de limiter le piétinement des animaux d’élevage dans le cours d’eau mais également des actions d’amélioration de la qualité des eaux (assainissement domestique, agricole), aménagement de l’espace avec des haies, la biodiversité…

Paulo Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Naucelle

40000 €

Au centre du village de Naucelle idéalement situé entre Rodez et Albi, vene[...]

250000 €

Entre Albi et Rodez, à seulement 1h10 de Toulouse. Assise sur un terrain d'[...]

130000 €

NAUCELLE GARE Centre, Immeuble mixte de caractère entièrement rénové, compr[...]

Toutes les annonces immobilières de Naucelle
Réagir