Habitat

Aveyron : tout ce qu’il faut savoir ou presque sur "l’isolation à 1 €"

Abonnés
  • Brice et Jean-Christophe (à droite) commerciaux de la société Isocomble.
    Brice et Jean-Christophe (à droite) commerciaux de la société Isocomble. Centre Presse / Rachid Benarab / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
Les démarchages au téléphone se multiplient pour le meilleur ou parfois pour le pire, au sujet du dispositif mis en place pour financer à moindre coût des travaux d’isolation sur son habitation. Éclairage.

Il y en a marre. J’ai déjà reçu jusqu’à 15 appels par jour", se plaint une dame plantée devant le stand d’un professionnel de l’isolation du Salon de l’habitat qui vient d’ouvrir ses portes au Val de Bourran, à Rodez. "Sans rien savoir de ma situation, ils me disent tous que je peux faire isoler mes combles pour 1 €. J’ai du mal à y croire et j’ai peur de me faire avoir", concède-t-elle avant de se tourner vers un commercial et lui demander "plus d’explications sur le dispositif" mis en place par l’État pour isoler son habitation à moindre coût.

Le C2E pour (Certificat économie énergie) est financé par les fournisseurs d’énergie sur le principe du pollueur payeur. L’argent ainsi récolté est reversé sous forme de crédit d’impôt aux particuliers effectuant ces travaux d’isolation. "Mais attention, tempère aussitôt Jean-Christophe Coubon, le technico-commercial d’Isocomble, le crédit d’impôt en question est calculé selon vos revenus. Et cela peut varier du simple au double. Ce que se gardent bien de dire certains démarcheurs rémunérés au nombre de contrat signé."

"Du grand n’importe quoi"

Car, en effet, comme à chaque fois qu’un nouveau dispositif est mis en place par la collectivité et qu’il y a de l’agent à gagner, des petits malins s’y engouffrent pour profiter de l’incrédulité des gens. "Certains n’ont pas hésité à créer leur entreprise pour profiter de l’aubaine", indique à ce titre le commercial. "Ils paient des gens pour démarcher les clients en leur faisant miroiter que les travaux ne leur coûteront au final qu’un euro. Le solde étant pris en charge par un certificat d’économie d’énergie. Ou encore que cela va être bientôt obligatoire afin de ne pas payer la taxe carbone. Dans un second temps, les coordonnées des clients ayant accepté l’offre, sont transmises à une société de travaux, dont les salariés se présentent rapidement, parfois dès le lendemain en s’empressant de faire les travaux. Et là il peut y avoir des surprises. C’est parfois du grand n’importe quoi et le pire, c’est que ça finit par causer du tort aux entreprises qui font le travail sérieusement", dénonce le professionnel.

Main-d’œuvre étrangère

Car, pour rester dans les prix, ces entrepreneurs opportunistes n’hésitent pas à bâcler le travail. "Les matériaux employés sont de mauvaise qualité ou carrément pas aux normes en vigueur. Ils ont même recours parfois à de la main-d’œuvre étrangère en sous-traitant leurs chantiers", poursuit le commercial qui n’hésite pas à raconter certaines anecdotes vécues par des clients ayant eu recours à ce genre d’entreprise (absence de trappe d’accès, éclairage au contact direct de l’isolant, etc.). De nombreuses plaintes font d’ailleurs état de malfaçons. Celles-ci peuvent conduire à refaire des travaux d’isolation aux frais du client, car le certificat d’économie d’énergie n’est délivré qu’une seule fois.

"Il faut prendre son temps et discuter avec des entreprises ayant pignon sur rue", conseille le commercial d’Isocomble.

Aussi, de manière générale, il ne faut pas hésiter à ne pas donner suite à des entreprises qui se disent mandatées par des organismes publics ou qui menacent de pénalités. "Vous pouvez également effectuer des recherches sur l’identité de l’émetteur de l’appel ou de la société qu’il représente, prévient encore le commercial. Sans oublier de redoubler de vigilance s’il est domicilié à l’étranger".

Enfin, comme à chaque fois qu’il faut signer un contrat, il faut auparavant lire attentivement les dispositions figurant en petits caractères et surtout, ne jamais signer dans la précipitation.

Pour en savoir davantage sur le dispositif contacter l’Adil de l’Aveyron ou un conseiller du réseau Faire.fr le service public de la rénovation énergétique.

Comment ça marche

Pour mémoire, l’offre d’isolation à 1 € est soumise à certaines conditions tenant notamment à la nature des travaux et aux revenus des ménages. De plus, l’entreprise de travaux doit être signataire de la charte « Coup de pouce » du ministère de la Transition écologique et Solidaire.
Ce dispositif permet des aides bonifiées pour plusieurs types de travaux, notamment pour isoler plancher de combles perdus ou rampants de toitures (combles aménagés ou aménageables). L’aide apportée est de 20 € par mètre carré pour les ménages modestes et de 10 € par mètre carré pour les autres ménages. « Dans tous les cas, une visite préalable du chantier par l’entreprise s’impose pour déterminer les conditions d’exécution des travaux et renseigner le client », conclut un Jean-Christophe Courbon prudent.
 

R.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

543 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Apt T2 au Rdc . Une entrée d[...]

729 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE. Un hall d'entrée (avec un e[...]

379 €

Dans une résidence calme et sécurisée à 5 minutes du centre ville de Rodez [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir