Le président du département prend la mesure du poids économique de la cité

  • Les élus au plus près de l’activité économique.
    Les élus au plus près de l’activité économique.
Publié le

Jean-François Galliard, le président du Conseil départemental était tout récemment dans la cité pour "apprécier" le poids économique de la commune.

Si la commune bénéficie d’une activité touristique remarquée, il n’en demeure pas moins que l’activité économique est soutenue.

"Un équilibre à maintenir", estimait le maire Jean-Luc Calmelly. Cette cité affiche plus de 1 200 emplois directs, liés au dynamisme des entreprises qui ne cessent de se développer. Ce qui représente plus d’emplois que d’actifs : loin donc de ce que l’on appelle une ville-dortoir.

Le président du département a consacré un après-midi à la visite de 3 entreprises, accompagné du maire, de Magalie Bessaou conseillère départementale et de Benoît Barral, adjoint.

- Éts Rozière : fabriquant de portes intérieures. "Nous sommes des artisans industriels", aime dire Serge Rozière, dirigeant de l’entreprise. 1 500 portes sortent chaque semaine de l’usine qui emploie à ce jour 150 personnes. Des processus d’ingéniosité afin d’améliorer la productivité ont été mis en place Cette entreprise s’étend sur 20 000 m2 et a obtenu plusieurs labels dont EPV (marque de reconnaissance de l’Etat pour distinguer les entreprises Françaises aux savoir-faire artisanaux et industriel d’excellence).

- Aurore Market : une star up en plein développement. Cette société installée depuis 2 ans propose des produits bios à des prix en moyenne 30 à 45 % moins chers que les commerces traditionnels. Une adhésion annuelle à 60 € et vous commandez en ligne parmi les 3 000 références proposées ; 7 000 adhérents à ce jour ; on dénombre 30 employés qui expédient chaque jour les produits bios. Cette entreprise vient de s’agrandir et s’étend désormais sur 2 000 m2.

- Éts Fidelem : spécialiste de fabrication des plans de travail sur mesure ; une entreprise qui a doublé son chiffre d’affaires en 10 ans grâce au dynamisme et à l’ingéniosité des dirigeants, certifié 45001.

Elle compte aujourd’hui 90 salariés, s’étend à présent sur 17 000 m2, gère 27 000 commandes par an, compte 1 800 revendeurs et expédie chaque semaine 2 500 plans de travail déclinés en 260 décors possibles, renouvelés tous les 3 ans.

Le président a pu mesurer les problèmes de recrutement et invite les dirigeants à contacter le service départemental "L’Aveyron recrute".

D’autres entreprises envisagent des extensions, dont la réouverture des Éts Braley qui est programmée au printemps prochain.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Bozouls

105000 €

Exceptionnel! Presbytère à rénover sur un terrain plat d'environ 1250 m2. U[...]

108000 €

Ancienne grange/étable de 140 m2 par niveaux sur une parcelle de 4 900 m2 e[...]

384800 €

Maison d'habitation de type 8 / 9, comprenant :- au rez-de-chaussée : un sa[...]

Toutes les annonces immobilières de Bozouls
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?