Aveyron : le conte est bon avec Claude Clément autour du violoncelle

  • « Les secrets d’un violoncelle », le sixième conte musical écrit par l’Aveyronnaise Claude Clément dans une collection autour d’un instrument de musique, est disponible, notamment, à La maison du livre à Rodez.
    « Les secrets d’un violoncelle », le sixième conte musical écrit par l’Aveyronnaise Claude Clément dans une collection autour d’un instrument de musique, est disponible, notamment, à La maison du livre à Rodez. Rui Dos Santos
Publié le

Le sixième et dernier album (Harmonia Mundi a, en effet, décidé de stopper cette collection) signé par l’auteur interdisciplinaire aveyronnaise vient de sortir.

Après Le piano d’argent (raconté par Charles Berling et illustré par Xavière Devos), Le fou de flûtes (Guillaume de Tonquédec et Barbara Brun), Le sheng amoureux (Karin Viard et Amélie Callot), Big Mama trombone (Yolande Moreau et Lucie Vandevelde) et enfin Le luth andalou (Abed Azrié et Louise Heugel), Claude Clément a poursuivi sa balade sur sa partition avec un sixième instrument à l’honneur. Un sixième et dernier d’ailleurs puisque Harmonia Mundi, qui lui avait commandé cette collection dans le cadre de la création de son nouveau label jeunesse baptisé Little village, a décidé de mettre un point final à ces albums.

Dans cette série de contes musicaux, les instruments de musique sont les héros. "Personnage récurrent dans la vie des musiciens, “Le petit tourneur de pages” conduit son jeune lecteur (mais les adultes sont les bienvenus !) à entrer dans le monde de l’imaginaire. Puis à le dépasser pour découvrir les multiples facettes de l’instrument, au-delà des genres et des répertoires". La formule est de Claude Clément. Le concept est simple : tandis que l’auteur aveyronnaise d’adoption et de cœur, qui a écrit plus de deux cents ouvrages, signe les textes de ces contes musicaux, les illustrations sont confiées, chaque fois, à un artiste différent et le récit sur le CD est confié à une personnalité. Pour Les secrets d’un violoncelle, un livre de 36 pages et un CD offert de 22 minutes (22€), conseillé pour les 7-11 ans, Cédric Abt a illustré et c’est l’actrice Bérénice Béjo qui raconte l’histoire sur le support audio.

Pour ce sixième et (donc) dernier opus, Claude Clément n’a "pas ciblé" un instrument. Elle confirme : "Je suis partie de musiques". En l’occurrence celles du compositeur suisse Ernest Bloch, notamment des prières et des chants juifs, interprétées par Emmanuelle Bertrand. "Je suis admirative de cette artiste qui fait corps avec son violoncelle", souligne l’auteur aveyronnaise. Après avoir consacré Le luthier de Venise, peut-être son livre le plus connu, sorti en 1988, primé à plusieurs reprises et devenu un opéra, à cet instrument, Claude Clément était "un peu angoissée" : "Je ne voulais pas écrire quelque chose qui ressemblait". Cette histoire commence au début de la Seconde Guerre mondiale et, après le périple de vie du personnage principal, elle se termine, en 1989, au moment de la chute du mur de Berlin. Un clin d’œil historique pour le trentième anniversaire de cet événement… "Le livre n’est pas triste, s’empresse de préciser Claude Clément. Il raconte l’osmose entre le jeune Micha et son compagnon le violoncelle, qui a transformé son existence". Et l’in-téressée de conclure : "C’est un ouvrage plein d’espoir, sur la résilience. L’idée est de suivre ce garçon durant toute une vie, avec de belles rencontres".

Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

488 €

A deux pas du centre-ville de RODEZ, dans un quartier calme proche des comm[...]

418 €

LOCATION APPARTEMENT SANS FRAIS D AGENCE Entrée avec placards, séjour avec [...]

394 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Duplex en coeur de ville. S[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?