Fédérale 2 (poule 5, 7e journée)

Rugby : match nul au parfum de victoire pour Lévézou Ségala face à Valence-d'Agen

Abonnés
  • La détermination des joueurs de LSA a permis à la formation aveyronnaise de décrocher le match nul.
    La détermination des joueurs de LSA a permis à la formation aveyronnaise de décrocher le match nul. Jean-Louis Bories / Jean-Louis Bories
Publié le / Modifié le S'abonner

LSA XV n’a pas à rougir du match nul (23-23) concédé dimanche sur son terrain face au leader Valence-d’Agen.

Face à une grosse cylindrée comme l’Avenir valencien rugby, on attendait un exploit de Lévézou Ségala Aveyron XV, pour stopper, notamment, la série de défaites en cours, quatre dont une à domicile.
C’est chose faite même si la victoire n’a pas été obtenue au bout de ces quatre-vingts minutes de jeu. Car ce match nul, par la manière dont il a été acquis, a un véritable goût de victoire.
Dès le coup d’envoi, les Aveyronnais mettaient la main sur le ballon et dominaient une équipe de Valence-d’Agen qui ne s’attendait pas à pareille réception. Malgré leur vaillance et leur combativité, les Cassagno-Réquistanais n’arrivaient pas à franchir le dernier rideau et s’en remettaient à la botte de leur ouvreur, Miquel, pour alimenter le tableau d’affichage. Au total, trois pénalités en 20 minutes.
Lors de leurs rares incursions, les Tarn-et-Garonnais ne parvenaient pas à convertir deux pénalités et faisaient du surplace. Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir Henric marquer les trois premiers points de son équipe. Quelque peu déstabilisés par la sortie, sur carton blanc, de son capitaine Antonin Regourd, LSA peinait et Perkins, l’ouvreur visiteur, inscrivait trois points de plus juste avant la pause.
Émoussés par la débauche d’énergie fournie en première période, les Lsanais avaient du mal à trouver un second souffle.
Après l’égalisation de Perkins sur un nouveau tir au but, ils encaissaient un splendide essai de l’ailier Furini qui filait le long de la ligne de touche, laissant tout le monde sur place, et allait aplatir entre les poteaux. Piqué au vif, les Aveyronnais engrangeaient deux nouvelles pénalités par l’intermédiaire de Miquel et revenaient à un point.

Coup de pied décisif de Miquel

Il restait un quart d’heure à jouer et tout le stade se mettait à rêver. Profitant d’une mêlée, le pack valencien construisait une cocotte et faisait reculer son adversaire sur plusieurs mètres. Commettant de nombreuses fautes pour stopper la progression adversaire, les locaux écopaient d’un essai de pénalité.
Tout était à refaire et, dans la minute qui suivit, c’est le demi-de-mêlée Albouy qui marquait le seul essai pour LSA.
Les joueurs du pays ségali puisaient dans leurs ressources pour marquer à nouveau mais les barbelés dressés par Valence-d’Agen étaient infranchissables.
Dans les ultimes secondes du match, Miquel, toujours lui, égalisait sur une nouvelle pénalité. La déception des Valenciens contrastait avec la joie de Lévezou Ségala Aveyron qui était allé au bout de ses forces et pour qui ce match nul avait un goût de victoire.

Ils ont dit

Laurent Sousbie, entraîneur de Valence-d’Agen : Nous sommes tombés sur une équipe de LSA qui n’a rien lâché jusqu’au bout et qui mérite son match nul. Si on avait eu un peu plus de réussite au pied, cela aurait rendu la tâche plus facile.
Richard Pioch, co-entraineur de LSA : J’avais dit aux joueurs que si on gagnait, c’était un match à huit points, même si comptablement ça n’en fait que quatre. On est fiers des garçons qui ont su relever le défi. Honnêtement, nous ne boxons pas dans la même catégorie que Valence-d’Agen. Cela fait du bien car on sort de cette spirale de défaites.
Kenzo Albouy, demi-de-mêlée de LSA : On fait une très bonne entame. Ils marquent sur quelques erreurs mais on a un gros mental et on revient bien. C’est quand même deux points de plus face à une grosse équipe qui vient de Fédérale 1. Ca va faire du bien au moral.
 

Serge Carrière
Voir les commentaires
L'immobilier à Cassagnes-Bégonhès

83000 €

Ensemble composé d'une maison de 424 m² à rénover entièrement, mais dont le[...]

171200 €

Entre Rodez et Albi, maison en pierre avec 4 chambres, pièce de vie, salle [...]

75500 €

Ancien corps de ferme à rénover à 25 mn de Rodez, composé d'une maison, d'u[...]

Toutes les annonces immobilières de Cassagnes-Bégonhès
Réagir