Vie pratique - Conso

71% des Français rechignent à chauffer leur logement en hiver

  • 72% des sondés affirment qu’ils limitent leur budget loisirs à cause du poids de leur facture énergétique.
    72% des sondés affirment qu’ils limitent leur budget loisirs à cause du poids de leur facture énergétique. SonjaBK / IStock.com / SonjaBK / IStock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Un sondafe Odoxa réalisé pour JeChange dévoile que les dépenses énergétiques liées au chauffage pendant l'hiver impactent fortement le budget des Français. Ils ne sont que 28% à allumer le radiateur dès les premiers jours de froid.

Au cours de ces derniers jours, les températures ont fortement chuté sur l'Hexagone. Bon nombre de Français ont donc ressorti leurs manteaux du placard et rallumé leur radiateur. Sur ce dernier point, la consommation de chauffage pose un vrai problème d'ordre financier aux consommateurs.

Un sondage Odoxa réalisé pour le comparateur de factures énergétiques en ligne JeChange révèle en effet que  7 Français sur 10 repoussent au maximum l'allumage du chauffage lorsqu'il fait froid, tandis que 77% des sondés essaient de faire baisser le montant de leur facture en chauffant leur logement au minimum ou en n'allumant le radiateur que dans certaines pièces. Près d'un quart d'entre eux (23%) vont plus loin et réalisent des travaux d'isolation. 

Pour une grande majorité des Français, les dépenses énergétiques liées au chauffage semblent exercer un véritable impact sur la santé de leur porte-feuille : 72% affirment qu'ils limitent leur budget loisirs à cause du poids de leur facture énergétique.

Des hausses de prix "trop fréquentes" pour 89% des Français

Le sondage souligne par ailleurs un mécontentement de la part des Français et des doutes concernant les hausses de prix de l'électricité. Si 89% d'entre eux jugent ces augmentations "trop fréquentes", ils avouent également "ne pas comprendre" à quoi elles correspondent. Seuls 50% des sondés déclarent savoir exactement de combien leur facture a augmenté depuis le début de l'année.

"On estime à près de 100 euros en moyenne sur l'année 2019 cette augmentation. Quand on sait que les dépenses contraintes ont été multipliées par 2,5 depuis les années 1960 et qu'elles représentent désormais plus de 30% du budget des Français, on comprend pourquoi ils sont 71% à repousser le plus possible le moment de rallumer le chauffage", estime Gaël Duval, président fondateur de JeChange.

Depuis l'ouverture à la concurrence du marché il y a plus de 10 ans, les fournisseurs d'électricité cherchent à séduire de nouveaux clients. L'argument n°1 est le prix mais ce sondage révèle que les Français sont encore loin d'en être convaincus. Les trois-quarts d'entre eux (74%) pensent en effet que changer de fournisseur d'énergie ne leur permettra pas de faire des économies sur leur facture de chauffage.

Enquête réalisée auprès d'un échantillon de Français interrogés par internet les 9 et 10 octobre 2019.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir