Création d’entreprise : comment trouver “la” bonne idée ?

  • -

Cette fois-ci, c'est décidé, vous allez vous lancer dans l'aventure entrepreneuriale. Une fois cette (grande) décision prise, le plus dur reste à faire : trouver “la” bonne idée. A l'occasion d'“Entreprenez en Occitanie !”, le mois de la création reprise d'entreprises organisé du 13 novembre au 13 décembre sur l’ensemble du territoire, par l'agence régionale de développement économique AD’OCC et ses partenaires, voici quelques conseils pour faire le bon choix. 

C'est décidé, vous voulez diriger votre propre entreprise. Que vous soyez novice en la matière ou, au contraire, serial entrepreneur, deux options s'offrent à vous : reprendre une entreprise existante ou créer la vôtre à partir d'une feuille blanche. Si c'est cette seconde voie que vous avez décidé d'emprunter, alors, évidemment, tout reste à faire. Car l'aventure entrepreneuriale, à la fois complexe et passionnante, ne pourra réellement débuter que lorsque vous aurez trouvé “la” bonne idée. Celle qui résonnera comme une évidence au regard de votre parcours, de vos ambitions, de vos aspirations personnelles et professionnelles. Mais aussi – et peut-être même avant tout - celle qui saura rencontrer son marché ! 

Trouver l'idée et la questionner

Aucune idée ne vous vient à l'esprit ? Discutez autour de vous, lisez la presse économique, faites le point sur vos propres compétences, sur vos envies, sur vos passions. Et n'oubliez pas que les professionnels de la création reprise d'entreprise sont là pour vous accompagner ! Des pistes devraient alors se dégager. A vous de savoir les analyser. Première étape, transformer cette idée en “offre”. Soulignons ici l'évidence : une entreprise ne commercialise pas une idée, mais bel et bien un produit ou un service. A qui s'adresse-t-il ? Existe-t-il déjà sur le marché, sous une forme ou une autre ? Comment peut-il être commercialisé ? Quels sont ses points forts et ses faiblesses ? Toutes ces questions doivent trouver leur réponse, sans exception. Les éluder serait une erreur stratégique. Car un jour ou l'autre, ces interrogations de bon sens vous reviendraient, comme un boomerang. Le maître-mot : anticipation. 

Et vous, dans tout ça ?

L'étape suivante est tout aussi importante. Une fois l'idée identifiée et questionnée, votre diagnostic s'avère plutôt positif. Oui, le produit ou le service que vous avez imaginé est susceptible de rencontrer son marché. Mais qu'en est-il de vous ? Après tout, créer une entreprise ne se résume pas à placer le bon produit sur le bon marché au bon moment. Encore faut-il être la bonne personne pour cela ! Fonder sa propre entreprise, c'est partir à l’aventure et entraîner avec soi tout son entourage. C'est prendre parfois un risque financier et assumer d'être capable de mener le projet à son terme. Là encore, plusieurs questions doivent être posées sur la table. Vos compétences – sur le plan technique, commercial, managérial, etc ... - sont-elles suffisantes ou vous faut-il vous former ? Vous sentez-vous capable de supporter le poids des responsabilités, le stress inhérent à vos futures missions ? Avez-vous les moyens de vous lancer ? Et votre famille, jusqu'où vous suivra-t-elle dans cette aventure ? Cette étape de questionnement est stratégique. Mais rassurez-vous : vous n'êtes pas seuls ! De nombreux interlocuteurs sont là pour vous aider, à l'image de Pôle Emploi de la Région Occitanie qui soutient financièrement une centaine d’opérateurs spécialisés en conseil et en financement. Alors, à vous de jouer ! 

Retrouvez tous les événements du mois de la création reprise d'entreprises sur www.entreprenez-en-occitanie.fr.

Centre Presse Aveyron