Le mois de la création et reprise d'entreprise

Création-reprise d'entreprise : 5 conseils avant de se lancer

  • / /

Vous souhaitez créer ou reprendre une société ? A l'occasion d'“Entreprenez en Occitanie !”, le mois de la création reprise d'entreprises organisé du 13 novembre au 13 décembre par l'agence régionale de développement économique AD’OCC et ses partenaires sur l’ensemble du territoire, quelques conseils pour se lancer dans le grand bain de l'entrepreneuriat.

C'est un rêve qui vous trotte dans la tête depuis de nombreuses années, ou qui, au contraire, n'a germé que tout récemment dans votre esprit. Et si vous deveniez votre propre patron ? Ce choix, évidemment, n'est pas anodin. Car il impactera votre quotidien pour de nombreuses années, que vous soyez actuellement en poste ou à la recherche d'un emploi. Alors, avant de se lancer dans la grande aventure de l'entrepreneuriat, quelques étapes ne doivent surtout pas être oubliées. 

Etape n°1 : Faire le point sur son projet
Tout commence là. Quel est votre projet, au juste ? Souhaitez-vous créer votre activité parce que vous ne parvenez pas à trouver un emploi qui vous intéresse ? Ou parce que l'entreprise dans laquelle vous travaillez ne vous convient plus ? A moins que ce ne soit le goût de l'entrepreneuriat qui vous anime. Cette adrénaline, cette indépendance, cette audace. Dans tous les cas, une fois votre décision prise, il vous faudra trancher entre deux projets bien distincts : la création ou la reprise. Les deux voies présentent leurs avantages. Reprendre une entreprise, c'est ne pas partir de zéro. C'est pouvoir miser sur un existant, un marché déjà éprouvé. C'est s'appuyer sur des salariés, des fournisseurs, des clients, un réseau, une marque. Mais créer une entreprise, c'est créer “son” entreprise. Celle que l'on façonnera à son image, selon ses valeurs, ses aspirations, ses ambitions. Ici, pas de solution miracle. La réponse ne pourra venir que de vous ! 

Etape n°2 : Faire le point sur soi-même
C'est une étape qu'il convient de ne pas négliger. Car créer ou reprendre une entreprise, c'est accepter de regarder sa situation en face. A la fois professionnelle  - “Ai-je les compétences suffisantes ou me faut-il me former ?” -, financière - “Ai-je les moyens de mes ambitions ?” -, et personnelles - “Mon entourage me suivra-t-il ?”. 

Etape n°3 : Trouver “la” bonne idée
Evidemment, c'est l'étape indispensable en cas de création. Sans cela, rien n'est possible. Il faut trouver “la” bonne idée. L'offre qui trouvera sa demande, la proposition de valeur qui saura séduire son marché.

Etape n°4 : Plancher sur son financement
Le nerf de la guerre est évidemment financier. Sans mise initiale, pas d'entreprise. Comme il est rare de pouvoir s'appuyer sur un bas de laine suffisant, il convient, à cette étape, d'envisager toutes les possibilités qui s'offrent à vous : les concours bancaires, les aides publiques et associatives, les investisseurs privés, ou pourquoi pas le rapprochement avec un ou plusieurs associés. 

Etape n°5 : Choisir un modèle et un statut 
La chose pourrait sembler relativement technique, mais elle est pourtant fondamentale. Car le choix du statut juridique influe directement sur la structuration de l'entreprise, le mode de rémunération du dirigeant, mais aussi, notamment dans le cas d'un Scop, sur le mode de gouvernance de l'organisation. 

Vous pouvez vous faire accompagner durant ces cinq étapes. Ne restez pas seuls !

Retrouvez tous les événements du mois de la création reprise d'entreprises sur www.entreprenez-en-occitanie.fr.
 

Centre Presse Aveyron