Insolite

Flavin : Marcel Gamel offre un patrimoine miniature

  • Les croix publiques de la commune.
    Les croix publiques de la commune. Repro CPA / Repro CPA
  • Marcel Gamel.
    Marcel Gamel. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Modifié le S'abonner

Marcel Gamel est une personnalité à Flavin. Il a mis son talent de menuisier à la conception de maquettes, un bon moyen d’instruire, et de faire imaginer les anciens lieux ou de conserver la trace de l’existant actuel. Il a ainsi reconstitué l’ancienne église dont il ne reste que le clocher roman et mis en maquette l’actuelle église, toutes deux exposées à l’entrée de la salle des festivités.

Marcel Gamel a ensuite réalisé les maquettes de toutes les croix publiques de la commune, soit près de quatre-vingt. Les croix, érigées par la volonté publique des communautés ou celle privée des familles, symbolisent un acte de foi ainsi que le désir de protéger les siens et ses biens, de guider le voyageur et le protéger des mauvaises rencontres.

Ces croix qui font aujourd’hui partie de ce qu’on appelle le "Petit patrimoine rural", comme les lavoirs ou les fontaines, avaient réellement une fonction religieuse dont Marcel Gamel qui fut enfant de chœur se souvient : "Je me souviens aussi que ces croix servaient de halte lors des processions d’enterrements. Le corbillard allait chercher le cercueil au domicile de la personne décédée et le curé y allait aussi, avec les enfants de chœur. On partait de la maison du défunt et on l’accompagnait à l’église, à pied. Devant les croix, le prêtre et la famille s’arrêtaient pour réciter un De Profondis et quelques prières. Le cortège à pied en profitait pour reprendre son souffle, le cheval aussi, le corbillard étant réputé être lourd. En tant qu’enfant de chœur, j’étais en tête du cortège, portant une croix. Quand on venait de hameaux comme les Bastries ou Cayrac, ça me semblait long !" Pour la réalisation de ces maquettes, il lui a fallu d’abord les inventorier : "J’en connaissais beaucoup et je me suis aidé du plan cadastral, qui les mentionne presque toutes." Ensuite il a dû aller sur place prendre les mesures pour calculer les dimensions des maquettes.

Ces croix majoritairement en pierre, sculptées d’un seul tenant, ont été reproduites en sapin ou en métal pour celles qui sont en fer ou en fonte – sachant que toutes celles qui sont en métal ont un christ, mais pas toutes celles qui sont en pierre.

"Ces maquettes, dit Marcel Gamel, je les fais pour le plaisir. Je compte donc en faire cadeau à la mairie, qui me paraît l’organisme le plus qualifié pour les exposer. C’est ce que j’ai fait pour les maquettes des églises." Cette magnifique réalisation de Marcel Gamel, une minutie d’orfèvre, à laquelle s’ajoutent les maquettes de quatre vieux ponts de la commune, est un patrimoine en miniature qui engage à découvrir le patrimoine grandeur nature.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Flavin

582 €

Appartement de type 4, d'une surface de 77 m2, au 1 er étage d'une maison i[...]

160000 €

Maison T 5, à rénover d'environ 95m2 habitable avec 51m2 de combles à amén[...]

680 €

Maison contemporaine de type 3, de plain pied, d'une surface de 70 m2, comp[...]

Toutes les annonces immobilières de Flavin
Réagir