Gilets jaunes : "Les gens n’osent plus venir, ils ont peur"

Abonnés
  • Le mouvement des Gilets jaunes fête son premier anniversaire, ce samedi, et compte bien retrouver les ronds-points aveyronnais.
    Le mouvement des Gilets jaunes fête son premier anniversaire, ce samedi, et compte bien retrouver les ronds-points aveyronnais. José Antonio Torres
Publié le

Il y a un an, les Gilets jaunes étaient plus de 2 000 sur les ronds-points du département. Mais, à l’heure de fêter son premier anniversaire, que reste-t-il du mouvement en Aveyron ? Bilan d’une année entre espoir et désillusions.

Sur les ronds-points, il est connu comme l’homme au chapeau noir… Et au gilet jaune. Jean-Pierre Regourd, retraité après avoir été directeur d’un établissement médico-social dans le Sud-Aveyron, a rejoint le mouvement dès sa naissance. Pour ne jamais le quitter. Et devenir même l’un des porte-parole de la contestation en Aveyron. Ce samedi d’ailleurs, il fera tout pour être une nouvelle fois de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?