Gilets jaunes : quel avenir pour les QG sur les routes ?

  • Le QG des Moutiers à Rodez, plus connu sous le nom de « La Ruche ».
    Le QG des Moutiers à Rodez, plus connu sous le nom de « La Ruche ». José A. Torres
Publié le

Certains ont été détruits, brûlés puis reconstruits. Certains datent du début du mouvement, d’autres sont plus récents…
À ce jour, on dénombre cinq QG de Gilets jaunes au bord des routes aveyronnaises : un à Millau, un à Decazeville, un à Villefranche-de-Rouergue et deux à Rodez.
Tous sont encore des lieux de vie et de partage même si leur fréquentation s’est effritée, à l’image du mouvement.
Mais jusqu’à quand les Gilets jaunes pourront-ils profiter de ces installations sommaires ?
Car, installés sur des terrains municipaux pour la plupart, les élus peuvent du jour au lendemain décider de leurs destructions. La Direction interdépartementale du Sud-Ouest (Dirso), propriétaire du terrain où est installé le QG des Moutiers à Rodez, plus connu sous le nom de « La Ruche », vient d’ailleurs de saisir la justice et le procureur de Rodez pour ordonner la destruction de l’abri construit récemment.
Affaire à suivre. 
 

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

417 €

Situé à proximité de l'IUT, appartement de type 2 d'environ 42m² composé d'[...]

115000 €

A vendre Grand T4 avec belle vue, 4 expositions, au 3eme étage sans ascens[...]

336 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Grand T1 secteur Faubourg U[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?