Politique

Tensions pour la gestion du camping et le déplacement de l’office de tourisme

Abonnés
  • L’office de tourisme pourrait changer de lieu.
    L’office de tourisme pourrait changer de lieu.
Publié le / Modifié le S'abonner

En séance de mercredi 6 novembre, plusieurs conseillers ont manifesté, certains très fortement, leur hostilité aux actions de la communauté de communes du Villefranchois, qui, selon eux, s’implique et décide beaucoup trop à sa guise sur le territoire villeneuvois.

Telle cette annonce du maire : le terrain de camping fermé, pour différend, dit-on, entre la gérante et la Communauté Ouest-Aveyron qui en détient la compétence, sanction qui suscite la crainte du maire, lui-même, de voir le camping fermé pour toujours. On imagine l’impact négatif pour les visiteurs et notamment les camping-caristes. Ensuite, débat relatif à la mise à disposition de la communauté de communes, des locaux ex-Caisse d’Epargne, pour y transférer l’Office de Tourisme, opération particulièrement soutenue avec force arguments, par le maire, lui-même, mais contestée par les élus de l’opposition, lesquels ont souhaité un vote à bulletins secrets. Et là, comme un seul homme, tous les conseillers de la majorité ont donné acte favorable à la communauté de communes, pour ce projet spécifique, sachant que, du même coup, la petite entreprise des artisanes tapissières, quitterait la commune. Reste donc à comprendre ce changement subit d’attitude.

Avant le débat contradictoire concernant l’office de tourisme, soumis à la décision finale de la communauté de communes, le conseil a approuvé l’augmentation de la redevance assainissement, portée de 1 à 1,53 euro le mètre cube.

Injustice flagrante pour les écoles

Par ailleurs, le coût de fonctionnement annuel pour un élève s’élève à 548,49 euros, d’où virement à l’école Notre-Dame, pour 71 élèves : 38 940 euros, et facturation aux communes dont des enfants fréquentent les écoles du canton : Ols, avec neuf écoliers ; huit pour Saint-Igest, deux pour Salvagnac-Cajarc et un élève pour Saujac.

Sur ce sujet, la discussion s’est orientée sur le constat paradoxal que lorsque des enfants sont admis à Villeneuve, bien qu’issus de communes où fonctionnent des écoles, aucune contribution n’est demandée. "Injustice flagrante", a-t-il été dit, qui suscite réflexion et suite à envisager.

Les autres dossiers

Au centre plurifonctionnel du Garrigou, désormais disponible, cinq emplacements seront loués au tarif mensuel de 7 euros le mètre carré. La location de la Maison des Pélerins sera augmentée par la TVA, imposée par les services fiscaux. Les travaux à l’église de Toulonjergues sont reportés au 1er mars 2020, pour un montant global de 75 000 euros, minimisés par des subventions de la Drac, (49 170 euros) et du Département (3 570 euros).

Enfin, l’accueil mercredi 27 novembre de près de 3 000 enfants, pour le traditionnel cross départemental annuel créant, avec leurs accompagnants une animation intéressante pour l’économie locale.

Louis Laurens
Voir les commentaires
L'immobilier à Villeneuve

490000 €

Aux portes de Villeneuve, remarquable villa d'architecte avec piscine et dé[...]

255000 €

A 10 minutes de Villeneuve, dans village, sur beau terrain plat et arboré [...]

120000 €

Beaucoup de potentiel pour cette maison de village dotée d'une cour de 60m2[...]

Toutes les annonces immobilières de Villeneuve
Réagir