Politique

Villefranche-de-Rouergue : Laurent Tranier se lance dans la course à la mairie

  • Laurent Tranier officiellement candidat à la mairie.
    Laurent Tranier officiellement candidat à la mairie. G.L. / G.L.
Publié le / Modifié le S'abonner
Une expérience, à laquelle il ajoute celle de chef d’entreprise (éditeur) depuis quinze ans.

C’était un secret de polichinelle. Laurent Tranier sera candidat à la mairie de Villefranche, lors du scrutin des 15 et 22 mars 2 020. Il l’a déclaré officiellement. "Je serai à la tête d’une nouvelle équipe, une liste sans étiquette de partis politiques." Celui qui avait été candidat UMP aux législatives de 2012, puis délégué de circonscription Les Républicains dit ne plus appartenir à ce parti. Et à La République En Marche (LREM) ? "Je n’y ai jamais adhéré." Et de préciser : "Je ne demande aucune investiture, car ce serait s’inscrire dans une logique de carrière et s’aliéner sa liberté. Je refuse de rentrer dans un processus où l’on doit renvoyer l’ascenseur. Villefranche a besoin d’un maire totalement libre."

Il n’en demeure pas moins qu’il considère l’échéance de mars comme un tournant politique pour la ville, avec le retrait de Serge Roques, dont il est le premier adjoint depuis 2014 (conseiller municipal depuis 2008) et son vice-président en charge de l’économie à la communauté de communes.

Une expérience, à laquelle il ajoute celle de chef d’entreprise (éditeur) depuis 15 ans, qui lui fait dire que son engagement d’aujourd’hui est "un choix rationnel". Il le qualifie aussi de "choix du cœur et de la passion pour une ville à laquelle je suis très attaché".

"Je suis prêt à assumer la responsabilité de maire avec humilité, en ayant conscience de la complexité de la tâche", souligne Laurent Tranier. "Avec une équipe nouvelle, de grande qualité, dynamique, représentant la diversité des origines, des âges, des quartiers, des horizons politiques, sauf les extrêmes", insiste-t-il. Une liste, avec quelques conseillers sortants, dont sa tête ne veut pas encore donner de noms. Pour la connaître officiellement, il faudra attendre janvier.

Trois axes forts de campagne

S’il se félicite du bilan de Serge Roques, « un maire qui au cours de ses mandats a transformé la ville », Laurent Tranier reconnaît que ces dernières années le domaine de la tranquillité publique « n’a pas été pensé avec pertinence » au niveau de la commune. « Il faut changer de direction, se donner plus de moyens, faire preuve de sévérité, tout en intégrant la prévention dans une approche globale. »
Le candidat veut aussi répondre « aux attentes de la population en matière de développement durable. Le développement économique et social doit se faire dans le cadre de la transition écologique ». Troisième axe fort de son programme : « la participation des citoyens aux décisions qui les concernent. Il fait suivre l’exemple de l’aménagement de l’îlot de la Miséricorde. »
Laurent Tranier lance aussi un appel « à tous ceux qui veulent nous rejoindre ». Il donne l’adresse de son site internet :
contact.villefranche20020@gmail.com et de sa page Facebook : villefranche 2020
 

G.L.
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

124000 €

A quelques minutes à pied du centre-ville, charmante maison construite sur [...]

29790 €

A quelques minutes du centre ville et de ses commodités, dans lotissement b[...]

65000 €

Tour de ville - proche commerces et commodités : appartement de type 2 de 3[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir