municipales 2020

Rodez : Christian Teyssèdre, le rassemblement avant tout !

  • De gauche à droite : Christian Teyssèdre, Francis Castan, Joseph Donore et Dominique Trojani.
    De gauche à droite : Christian Teyssèdre, Francis Castan, Joseph Donore et Dominique Trojani. M.R. / M.R.
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Francis Castan, proche de Jean-Claude Luche, Joseph Donore, élu d’opposition dite de droite, et Dominique Trojani, responsable du Modem, viennent de rejoindre Christian Teyssèdre pour les futures élections municipales (15 et 22 mars 2020).

Cette liste pourrait arborer les couleurs "arc-en-ciel" ! Car, plus les semaines passent et plus Christian Teyssèdre, candidat à un troisième mandat à la tête de la Ville, tient sa promesse : sa future liste, "Mon parti, c’est Rodez", comportera toutes les couleurs politiques, hormis les extrêmes. Après avoir scellé son alliance avec Régine Taussat, figure de la droite et membre de l’opposition, l’édile ruthénois a attiré deux nouvelles personnalités dont la sensibilité politique penche également à… droite.

à commencer par l’ancien directeur de cabinet de Jean-Claude Luche en la personne de Francis Castan. Ce dernier a notamment été maire de Montlaur, de 1995 à 2014, dans le Sud-Aveyron et et directeur du comité départemental du tourisme (CDT) durant plus de 20 ans… Dans cette future liste, il sera accompagné par un autre homme de droite et élu d’opposition depuis 2014, Joseph Donore. Autre personnalité à rejoindre Christian Teyssèdre : Dominique Trojani, directeur adjoint de la Banque de France et représentant du Modem dans le département.

"Ce qui nous rassemble ? L’intérêt des Ruthénois !"

Plus que les couleurs politiques, tous disent avoir adhéré au projet pour "l’intérêt des Ruthénois". Et au regard du bilan "incontestable" du maire aux commandes depuis 2008. "Je suis arrivé à Rodez dans les années 1990, la ville était austère. Aujourd’hui, elle est dynamique, ouverte et plaisante", tient d’ailleurs à souligner Francis Castan quand Dominique Trojani et Joseph Donore louent, quant à eux, une "excellente gestion des deniers publics, tout en baissant les impôts !".

N’en jetez plus, Christian Teyssèdre fait l’unanimité dans son nouveau camp. Et, pour celui qui fut affilié au Parti Socialiste avant de prendre La République En Marche, c’est avant tout un clin d’œil à "l’histoire de la politique ruthénoise, une histoire faite de rassemblements à l’image de ce qu’avait réussi à faire Roland Boscary-Monsservin en son temps. Puis, les clivages politiques sont d’un autre temps". Quant à parvenir à faire travailler tout ce beau monde d’horizons divers et variés, le maire n’est pas très inquiet : "Avant nos étiquettes politiques, nous sommes des Aveyronnais et des Ruthénois. Et l’objectif est simple : tirer notre territoire vers le haut." Pour cela, Christian Teyssèdre et son équipe présenteront "120 propositions" aux électeurs. Mais, patience, la liste ne souhaite pas encore dévoiler les grandes lignes de ce vaste projet… Même si, l’élu a tout de même lâché que l’habitat et l’accession à la propriété seraient des points forts de la future campagne.

11

Comme le nombre de personnes, connues à ce jour, sur la future liste de Christian Teyssèdre : Monique Bultel-Herment, Sarah Vidal, Martine Bezombes, Francis Fournié, Christophe Lauras, Hélène Clémençat, Olivier Nicolas, Régine Taussat, Francis Castan, Joseph Donore et Dominique Trojani. L’intégralité de la liste, devant comporter 35 noms en respectant la parité, devrait être dévoilée d’ici la fin de l’année.
 

Marc Censi sort les griffes

Tout comme sur le plan national, la droite ruthénoise n’a jamais été aussi désunie… Voire désemparée, malgré la récente annonce de la candidature de Pascal Adani, lors des prochaines municipales (lire notre précédente édition). Ces derniers jours, les élus d’opposition, Régine Taussat et Joseph Donore, ont rejoint la majorité. Ce qui a beaucoup fait réagir, jusqu’à l’ancien maire Marc Censi. Sur notre page Facebook, ce dernier a ainsi écrit le commentaire suivant : « La girouette est dans son rôle, quand elle tourne avec le vent. Mais il arrive qu’elle s’affole, quand le vent change trop souvent. » Ambiance, ambiance…

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

365 €

Rodez, appartement meublé de type 1 de 31m² situé au 1ème étage, composé d'[...]

591 €

Entrée, séjour, balcons de 13.10 m², cuisine équipée, meubles hauts, hotte [...]

219 €

APPARTEMENT EN BON ETAT AVEC COIN-CUISINE EQUIPEE SECTEUR CENTRE VILLE PROC[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir