Taussac : le premier funérarium du Carladez a ouvert ses portes

Abonnés
  • Jean-Philippe Soulage à l’intérieur du funérarium.
    Jean-Philippe Soulage à l’intérieur du funérarium. Repro CPA
Publié le

Jean-Philippe Soulage a ouvert cet espace, commune de Taussac, pour permettre aux proches de se recueillir.

C’est un projet qui lui tenait à cœur. Jean-Philippe Soulage, maçon, pompier pendant un quart de siècle, est aussi connu en Carladez en qualité de pompes funèbres à Mur-de-Barrez. "Je veux faire œuvre de transmission pour mon père Michel et apporter la confiance et la discrétion auprès des familles que je connais", confie-t-il.

Cet enfant du pays, BEP en maçonnerie obtenu à Aubin, a suivi la formation à Clermont-Ferrand et passé l’examen à Bordeaux pour décrocher les deux diplômes requis à l’ouverture de son établissement. " C’était une nécessité, ce fut très difficile mais j’étais motivé ".

Un objectif pour se mettre au service de la population locale qui se concrétise par l’ouverture du premier funérarium du Carladez, situé sur la D904, commune de Taussac.

Une décoration sobre, épurée et contemporaine accompagne deux salles et une chambre froide où tout a été pensé et conçu pour permettre le recueillement et accompagner l’entourage. Un code électronique permet aussi aux familles d’accéder au funérarium.

Renseignements au 06 85 08 33 68.

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Taussac

26000 €

Pour tout projet immobilier, ce terrain à bâtir dans la commune de Taussac.[...]

91800 €

Petit corps de ferme comprenant une maison en pierre, une maisonnette, une [...]

1361750 €

TAUSSAT-LES-BAINS. À deux pas du bassin d'Arcachon et du port de plaisance,[...]

Toutes les annonces immobilières de Taussac
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?