Le collectif citoyen décide d’avancer pas à pas…

  • Les membres du collectif citoyens, prêts à battre la campagne !
    Les membres du collectif citoyens, prêts à battre la campagne ! José Antonio Torres -
Publié le

Le mouvement, dans l’opposition municipale, a présenté une charte pour sa future liste. Mais n’a pas encore dévoilé sa tête de liste, ni même de projets…

 

"Chi va piano, va sano". Le collectif citoyen a semble-t-il fait sien cet adage dans la course aux futures élections municipales (15 et 22 mars)… Car si la liste "Mon parti, c’est Rodez" portée par le maire Christian Teyssèdre, se dévoile un petit peu plus chaque semaine en présentant plusieurs de ses membres et que Pascal Adani, candidat souhaitant porter la voix de la droite, a déjà présenté quelques projets forts pour sa campagne, chez les "Citoyens", on avance pas à pas !

La future tête de liste ? "On vous la présentera, ne vous inquiétez pas !". Le programme ? "On y travaille et il va arriver". Une couleur politique à donner à la liste ? "Nous ne sommes pas là-dedans, c’est un engagement personnel. Et nous sommes ouverts à toutes les personnes qui partagent nos valeurs"

Non-cumul de mandats, comité éthique…

Pour cela, le collectif a présenté une "charte des valeurs", vendredi soir. "Elle est articulée autour de quatre valeurs fortes : le respect, le partage, la souveraineté et la solidarité", a expliqué l’élu de l’opposition, Matthieu Lebrun. Et dans le concret, cela donne quoi ? Difficile encore à le dire, même si le mouvement a d’ores et déjà avancé quelques points à retenir. Et des règles à respecter, en cas d’élection : interdiction d’exercer plus d’un mandat à la fois, pas de cumul d’indemnités et un plafond fixé pour tous les élus à une somme correspondant à trois fois le salaire minimum d’un agent à plein temps…

Dans cette charte, on découvre également plusieurs autres projets tels que la création d’un comité d’éthique indépendant – "Il servira à prévenir tous les conflits d’intérêts, le clientélisme et le lobbying" –, la transparence totale de l’action publique avec la publication des budgets, des agendas des élus, des décisions, etc. Et autre point fort : la consultation de la population pour "tous les grands projets du mandat". Sous la forme d’un référendum, à l’image du Ric porté par les Gilets jaunes ? "Ce n’est pas défini, on y travaille".

Patience, patience.

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

291 €

Le calme de la campagne en ville ! Sur le tour de ville de RODEZ venez déco[...]

80000 €

Bourran, un logement de type1 bis situé en sixième et dernier étage avec as[...]

295 €

A louer studio de 18.90 m2, proche IUT et lycée Monteil Entrée, pièce princ[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?