Solidarité

Du monde à Rodez pour souffler les 70 bougies d’Emmaüs

  • Fouace, boissons chaudes, musique et… convivialitéau menu des festivités.
    Fouace, boissons chaudes, musique et… convivialitéau menu des festivités. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner
La communauté Emmaüs de Rodez a ouvert en grand les portes de son institution de Bel Air pour célébrer le 70e anniversaire de la création de la fondation par l’abbé Pierre.

Dès l’ouverture des portes des entrepôts de la zone de Bel Air, à Rodez, les Aveyronnais se sont déplacés en nombre, samedi matin, pour prendre part aux festivités organisées dans toutes les communautés Emmaüs de France pour célébrer le 70e anniversaire de la création, par l’abbé Pierre, de la fondation Emmaüs. À ce titre, les compagnons et les responsables de la communauté ruthénoise d’Emmaüs étaient déjà sur le pont dès 9 heures, avec de la fouace et des boissons chaudes, pour accueillir les premiers visiteurs venus tout spécialement pour participer à cette journée festive, faire des affaires, ou encore en savoir davantage sur cette communauté et les vingt compagnons qui la composent et la font vivre au quotidien.

Une fresque géante à l’effigie de l’abbé fondateur

Au programme de cette journée de fête, de nombreuses promotions sur tous les objets, meubles, vêtements et autres bibelots, mais aussi des animations destinées à mieux faire connaître l’action d’Emmaüs à Rodez. Avec notamment des visites de la communauté de Bel Air.

"Par groupes de huit, parce qu’on les emmène en minibus et qu’il n’y a que neuf places", sourit Véronique Magnaux, l’une des deux responsables de la communauté ruthénoise. "Les visites durent entre 35 et 40 minutes", précise-t-elle encore.

Et les enfants n’étaient pas en reste, hier, puisqu’un goûter leur était réservé dans l’après-midi. "On a même prévu un buffet", indique la responsable.

Enfin, anniversaire oblige, histoire de marquer l’événement, les responsables de la communauté ont fait appel au graffeur ruthénois Guihome, plus connu sous le nom d’Iwok, afin qu’il réalise une fresque géante à l’effigie de l’abbé Pierre, fondateur d’Emmaüs, sur l’un des murs de la salle de vente, à Bel Air.

"Comme ça l’abbé Pierre portera toujours son regard bienveillant sur notre communauté", a conclu l’un des compagnons sans quitter des yeux le graffeur en plein travail de création.

JDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

160000 €

En exclusivité dans votre agence Stéphane Plaza Immobilier Rodez ! Apparte[...]

544.22 €

RODEZ : T4 DUPLEX CONVENTIONNE APL avec déco contemporaine comprenant au : [...]

331 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE - Proche université Champoll[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir