Du plateau de l’Aubrac aux steppes mongoles

Abonnés
  • Repro CP -
  • Repro CP -
  • Repro CP -
  • Richard Fasseur, lors des dernières rencontres de Phot’Aubrac.
    Richard Fasseur, lors des dernières rencontres de Phot’Aubrac. Repro CP -
  • Repro CP -
Publié le

Photographe voyageur, Richard Fasseur a posé ses valises et ses appareils dans un village aubracien, depuis trois ans. Il organise des séjours photo dans l’Altaï russe et mongol, mais également sur l’Aubrac en hiver. Deux régions du monde qui offrent quelques similitudes dans la grandeur et la beauté des paysages.

Richard Fasseur a deux grandes passions dans sa vie : les voyages et la photographie. Il faut dire que l’un va souvent avec l’autre. Voilà trois ans que ce photographe professionnel de 71 ans, toujours bon pied bon œil, a posé ses bagages, ses boîtiers et ses objectifs, dans le petit village de Prinsuéjouls, près de Malbouzon. Sur ces terres aubraciennes, cet Aubrac sauvage, que certains ont...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Joel Born
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

386 €

RODEZ - Appartement de type 1 Bis lumineux comprenant un hall d'entrée avec[...]

342 €

APPARTEMENT MEUBLÉE SITUE RUE VIEUSSENS DANS QUARTIER HYPER CALME ,IL SE CO[...]

65270 €

BOISSE-PENCHOT - Maison rénovée avec 2 chambres, cour, jardin et garage su[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?