Football : à Rodez, Coelho y croit dur comme fer

Abonnés
  • Grégory Coelho, tout sourire au coup de sifflet final, sollicité par de jeunes supporters auscitains.
    Grégory Coelho, tout sourire au coup de sifflet final, sollicité par de jeunes supporters auscitains. Centre Presse - Jean-Louis Bories
Publié le

Le latéral, passé de gauche à droite samedi lors du large succès du Raf à Auch (5-0), était titulaire pour la première fois avec l’équipe fanion. À bientôt 21 ans, le Cadurcien n’a pas boudé son plaisir et croit en une belle aventure en Coupe de France. Interview.

 

Qualification, cinq buts marqués et aucun encaissé : une après-midi parfaite samedi à Auch pour Rodez ? Oui, c’était important de faire une belle prestation. Comme l’a dit le président, on a essayé de respecter l’adversaire et respecter le club. On savait que ça n’allait pas être facile. Notamment face un club de N3, un petit, qui veut manger un gros. Comment vous êtes-vous senti pour votre...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • ✓ Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • ✓ Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • ✓ Publicités limitées
Propos recueillis par Aurélien Parayre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?