La chapelle de l’Ouradou est en pleine restauration

  • Un grand échafaudage a été mis en place pour la réalisation de ces travaux.
    Un grand échafaudage a été mis en place pour la réalisation de ces travaux.
Publié le

Joyau du XVIe siècle classé à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques, commandité par Jean Pouget, chanoine de la cathédrale de Rodez, cet édifice religieux a été bâti en 1524 sur l’emplacement d’un ancien oratoire. Il a été consacré, le 18 juillet 1529, par le bienheureux François d’Estaing, évêque de Rodez.

Construite en matériaux caractéristiques du terroir, tels que la pierre de schiste pour les murs et la lauze en couverture, cette chapelle gothique, dotée d’un clocher peigne, est simple et proportionnée. En effet, une travée est réservée à la nef, le chœur est matérialisé par un arc triomphal et la partie centrale est composée d’une niche, de style gothique flamboyant, au sein de laquelle sont représentés le baptême du Christ ainsi que, sur les bas-côtés, l’Annonciation. On n’insistera jamais assez sur la perfection de ces œuvres attribuées au "maître de l’Ouradou" considérées par le critique d’art, Gilbert Bou, comme le dernier reflet, le raffinement suprême du gothique.

De nos jours, le clos et le couvert du monument souffrent des intempéries et nécessitent des travaux prioritaires sur la toiture et certaines maçonneries extérieures.

Ces travaux ont débuté courant du mois d’octobre.

Ils sont financés par la Drac Occitanie, la région Occitanie, le Département de l’Aveyron.

De plus, une souscription est en cours auprès de la Fondation du Patrimoine.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Estaing

59400 €

Dans le village d'Estaing, classé l'un des plus beaux villages de France, c[...]

213000 €

Pavillon des années 80 construit sur une parcelle de 1300m2. La maison se [...]

60000 €

Ensemble composé de 2 pavillons des années 60 situés en bordure de route. L[...]

Toutes les annonces immobilières de Estaing
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?