Bosch

Bosch : Sud quitte le Groupe de réflexion industrielle

  • Les représentants de Sud Bosch
    Les représentants de Sud Bosch Centre Presse / Philippe Henry / Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner
Le syndicat Sud de l'usine Bosch d'Onet-le-Château a annoncé, ce vendredi 22 novembre, avoir claqué la porte du Groupe de réflexion industrielle censé trouver de nouvelles opportunités pour le site.  

Pour les représentants syndicaux Sud de l'usine castonétoise le travail du nouveau cabinet mandaté par la direction pour trouver de nouvelles opportunités aux salariés du site face à la crise du diesel " n'est qu'une mascarade ". 

Depuis décembre 2016, un groupe de réflexion (GRI) avait été mis en place et l'année suivante et le cabinet de conseil Roland Berger était mandaté pour apporter des pistes de diversification. Et ce mardi 19 novembre, lors du CSE un nouveau cabinet a été désigné par la direction : Alix Partner. " On voit les résultats du travail de ce cabinet à l'usine Whirpool, à Amiens, déplore un représentant de Sud. Aujourd'hui, les salariés de cette usine sont dans l'impasse. Nous ne voulons pas nous retrouver dans la même situation. "

Le syndicat Sud déplore également le faible nombre d'embauche en perspective. Avec 43 emplois en 2021 confirmés et 54 emplois en 2023. " Nous n'avons pas de perspective à court terme. Nous dénonçons le désengagement du groupe Bosch du site aveyronnais. ", poursuivent-ils.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

529 €

RODEZ : T3 spacieux et lumineux, à deux pas du coeur de ville avec un parki[...]

378 €

APPARTEMENT COMPOSE DE DEUX GRANDES PIECES DONT LA CHAMBRE AVEC VUE DEGAGEE[...]

493 €

RODEZ à proximité du tour de ville et de toutes commodités, venez découvrir[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir