Musique

Gorillaz fera l'objet d'un documentaire intitulé "Reject False Icons"

  • Damon Albarn et son groupe Gorillaz sur la scène du festival Demon Dayz Festival à Los Angeles, le 20 octobre 2018
    Damon Albarn et son groupe Gorillaz sur la scène du festival Demon Dayz Festival à Los Angeles, le 20 octobre 2018 VALERIE MACON / AFP / VALERIE MACON / AFP
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(Relaxnews) - Le groupe virtuel a récemment annoncé qu'un documentaire allait être projeté dans certaines salles de la planète à l'occasion d'une soirée unique, le 16 décembre.

Le film intitulé "Reject False Icons" a été réalisé par Denholm Hewlett, le fils de l'artiste visuel britannique Jamie Hewlett, accessoirement co-créateur de Gorillaz.

Ce documentaire reviendra sur la période de trois années au cours de laquelle Gorillaz a enregistré et publié successivement son sixième puis septième album, "Humanz" et "The Now Now."

"Reject False Icons" permettra aussi de découvrir le groupe lors de sa vaste tournée "Humanz" de 2017, au cours de laquelle les fans s'immisceront dans le monde de Gorillaz et de sa famille élargie.

Le film comprendra aussi des apparitions de collaborateurs passés du groupe comme Vince Staples, Pusha T, Noel Gallagher, De La Soul, Danny Brown, Yasiin Bey...

En août dernier, le leader de Gorillaz, Damon Albarn, avait laissé entendre qu'il travaillerait sur le prochain album studio après avoir fini l'album qu'il produisait pour les rockers de The Good, The Bad & The Queen. Ce dernier groupe, qui figure parmi la longue liste de projets musicaux d'Albarn, comprend le bassiste de The Clash Paul Simonon, le guitariste de Verve Simon Tong et la légende de la batterie et de l'Afro Beat Tony Allen. The Good, The Bad & The Queen a sorti son troisième album, "Merrie Land", en novembre 2018, laissant le temps à Damon Albarn de reprendre le chemin des studios pour Gorillaz.

La billetterie du nouveau documentaire sur Gorillaz, "Reject False Icons", ouvrira le 27 novembre sur le site internet du film.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir