Santé

Intelligence artificielle : c’est quoi un chatbot ?

  • Intelligence artificielle : c’est quoi un chatbot ?
    Intelligence artificielle : c’est quoi un chatbot ?
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Les chatbots sont partout ! Ces discussions ou voix virtuelles vous guident dans vos démarches en ligne, vos achats… Quels sont leurs usages dans le domaine de la santé ? 

« Chat » pour discussion en ligne, « bot » pour robot, le chatbot vous permet d’échanger sur votre smartphone ordinateur ou tablette, avec un programme capable de comprendre votre demande… et d’y répondre.

Il s’agit par exemple des petits avatars qui s’affichent quand vous vous connectez sur le site d’une mutuelle, d’une banque, ou d’une plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne. Certains chatbots vous permettent aussi de converser à voix haute avec le programme « doué » de sens et de syntaxe.

En santé, le chatbot interagit avec vous lorsque vous dressez la liste de vos symptômes. Le robot vous proposera une liste de troubles potentiellement associés. Autres options, le rappel de prise de médicaments. Pour les patients atteints de maladies chroniques, ces programmes peuvent participer à la surveillance de la glycémie dans le cas du diabète par exemple. Dans la prise en charge du cancer, le chatbot accompagne aussi le patient dans ses traitements. On trouve à ce sujet le compagnon numérique Vik Sein.

Une technologie vieille de 50 ans 

Les prémices du chatbot sont apparus en 1966, grâce à l’américain Joseph Weizenbaum, avec la mise au point d’Eliza. Un robot censé remplacer l’intervention d’un psychothérapeute. Le chatbot est donc bien apparu dans le domaine de la santé ! Il a fallu attendre 1990 pour que la technologie fasse son œuvre. Et en 2010, Siri est arrivée sur le marché, cette reconnaissance vocale quasiment inévitable aujourd’hui si vous êtes équipés d’Apple. Tout le secteur a ensuite imité cette innovation et depuis 2016 il pleut des chatbots partout sur la toile.

A noter : bien que pratiques et innovants, les chatbots ne se substituent pas à la consultation médicale.

Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir