Villefranche : nouvelle équipe et nouveaux challenges aux ateliers de la Fontaine

  • Charlotte Ardaille (à droite en bas) et une partie de son équipe.
    Charlotte Ardaille (à droite en bas) et une partie de son équipe. Repro CP -
Publié le , mis à jour

Au cours de sa déjà longue existence, l’association socio-culturelle a étendu le champ de ses activités.

Les Ateliers de la Fontaine continuent d’écrire leur histoire avec passion et abnégation, une histoire intimement liée à la bastide villefranchoise depuis 1973. Une année où n’était même pas encore née la directrice actuelle de la structure, Charlotte Ardaille, heureuse, alors que 2019 touche à sa fin, de présenter celles et ceux qui sont depuis peu à ses côtés. Âgés de 20 à 47 ans, on trouve Anaïs Magre, directrice de l’accueil de loisirs, Sophie Berthomieu, animatrice, Erwan Amans, animateur de la cyber base, Félicia Barros, la toute dernière arrivée suite à la création d’un poste d’animatrice spécialisée pour les quartiers prioritaires de la Bastide et du Tricot, enfin Justine Morisse, volontaire du service civique, chargée de l’accompagnement à la scolarité : une mission que les Ateliers de la Fontaine exercent depuis 2016. Quatre jeunes les accompagnent en ce moment dans le cadre d’un stage. Deux d’entre eux sont de futurs professeurs d’école, un autre est en reconversion pour devenir éducateur spécialisé, enfin la dernière est une lycéenne qui est là dans le cadre de sa formation en gestion administration.

Soutien aux parents d’ados

Même si leur cœur de métier est centré sur le soutien aux projets des jeunes, Les Ateliers de la Fontaine sont avant tout un lieu d’accueil et d’animation. Ils sont chargés de l’animation jeunesse, à travers notamment l’accueil de loisirs pour les ados à partir de 11 ans, mais aussi l’accueil des jeunes de plus de 14 ans lors des pauses méridiennes et le soir après les cours. Des séjours de vacances sont aussi organisés, au ski en février prochain, par exemple, ou à l’étranger l’été. "L’idée, c’est que les jeunes s’impliquent pour créer leur séjour de A à Z en cherchant aussi des financements. On les accompagne des leurs démarches", explique Charlotte Ardaille. Les Ateliers de la Fontaine accompagnent également une trentaine de collégiens au quotidien pour une aide à la scolarité en partenariat avec les enseignants et les travailleurs sociaux. Ils délivrent aussi une éducation au numérique à la cyber base, située rue du Sergent-Bories.

Ils sont également un soutien à la mobilité, de façon ponctuelle, auprès de personnes ayant entrepris des démarches de travail, de stage ou d’intérim mais qui rencontrent des problèmes de transport. Ils ont donc un parc de scooters et de vélos électriques qu’ils prêtent dans l’urgence.

Manque de moyens

"On investit aussi de plus en plus le domaine du soutien parental car ce n’est pas simple d’être parent d’un jeune ado. Alors on les aide à se construire leurs propres réponses", indique la directrice des Ateliers de la Fontaine. Cette dernière regrette que "les pouvoirs publics se désengagent au profit des associations qui ont donc de plus en plus de travail et de missions, mais sans pour autant que leurs ressources soient revalorisées…". Un problème récurrent à nouveau sur le tapis lors de l’assemblée générale de jeudi soir (lire ci-contre) car le manque de moyens financiers se fait cruellement ressentir aux Ateliers de la Fontaine.

 

Tarif adhésion annuelle aux Ateliers de la Fontaine : 10 euros
GDM
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

80000 €

Ambiance cosy et contemporaine pour cet appartement de Type 2 de 49 m² comp[...]

283000 €

Spacieuse maison d'architecte des années 80 d'environ 160m² habitable. Elle[...]

143000 €

Dans une résidence de bon standing, appartement cossu de 66 m² comprenant s[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?