Jacques Molières attend des réponses du ministre de l'Agriculture

  • Jacques Molières, président de la chambre d’agriculture, invitera aussi le ministre, au lycée La Roque pour un apéritif.
    Jacques Molières, président de la chambre d’agriculture, invitera aussi le ministre, au lycée La Roque pour un apéritif. Archives CP
Publié le

Filière porcine, loi Egalim, révision de la PAC, l’indemnité compensatoire aux handicaps naturels… Rien ne sera mis de côté pour la visite de Didier Guillaume en Aveyron ce lundi 25 novembre.

Chose promise, chose due. Didier Guillaume, le ministre de l’Agriculture, avait annoncé pouvoir revenir dans le département, le 26 septembre, lors de la visite d’Emmanuel Macron. Jacques Molières, le président de la chambre d’agriculture le recevra donc ce lundi, pour un programme chargé (lire par ailleurs).

Et alors qu’une grande manifestation nationale est annoncée ce mercredi, les agriculteurs aveyronnais, eux, pourront exposer en direct leurs sujets et préoccupations.

Parmi ceux-ci, le président de la chambre abordera "la filière porcine. Il y a une véritable possibilité de la relancer. La production porcine aveyronnaise est largement déficitaire. On n’abat seulement 60 % de porcs en Occitanie et on n’en consomme que 40 % à 50 %. Il y a donc un vrai potentiel d’autant plus que la Chine a été victime de la peste porcine", expose le président.

Cet état de fait sera étayé par la visite du site Alliance Porci d’Oc et la société Porc Montagne, à Sainte-Radegonde. Cette perspective positive ne règle cependant pas tout. Jacques Molières reviendra sur la loi Egalim, une loi censée mieux rétribuer les producteurs et donc les agriculteurs. " Dans l’assiette il y a, à la fois, le producteur, le collecteur et le distributeur. Parmi ces trois, le producteur reste le parent pauvre et la loi Egalim n’a pas permis d’apporter plus d’équilibre. Cette loi n’a pas été appliquée dans son intégralité pour permettre une meilleure rétribution des agriculteurs", souligne Jaques Molières.

Ce dernier demandera aussi au ministre de conserver l’indemnité compensatoire aux handicaps naturels (ICHN). "2020 et 2021 seront des années de transition pour la PAC. Je demanderai au ministre de continuer à préserver l’ICHN. Cette aide européenne est très importante pour l’Aveyron".

L’Aveyron, un modèle

Jacques Molières ne mettra cependant pas le doigt que sur les problèmes. Il a à cœur de "montrer le modèle agricole aveyronnais. Notre profession est portée par une identité forte. L’agriculture et le secteur agroalimentaire aveyronnais représentent une production de 22 à 23 %, au niveau régional. C’est presque un quart de l’agriculture en Occitanie. C’est même la première activité du département. Je sais que le ministre est intéressé par notre modèle, qui met d’abord l’homme en avant. Ils sont 10 500 agriculteurs à travailler et à produire, dans un modèle raisonné", se félicite le président de la chambre.

Pour faire le tour de la présentation de ce modèle local, Didier Guillaume, sera convié à un apéritif au lycée La Roque. "C’est un bel outil qui mérite d’être montré. Nous offrirons l’apéritif au ministre, avec des produits locaux de qualité", ajoute Jacques Molières, qui accompagnera le ministre, tout au long de cette journée.

Au programme de Didier Guillaume

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, est en visite ce lundi 25 novembre dans le département autour d’un programme bien chargé ! À 10 heures, il visitera le site Alliance Porci d’Oc et la société Porc Montagne à Sainte-Radegonde puis il se rendra au lycée agricole de La Roque en fin de matinée.
En début d’après-midi, Didier Guillaume se rendra sur l’exploitation agricole ovine de Guillaume Rudelle, à Flavin, puis sur celle de Dominique Pradel (bovins), à Bournazel avant de réaliser une rencontre avec la presse et retrouver la capitale…
 

Salima Ouirni
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

246 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une pièce principale (avec u[...]

163000 €

Dans une agréable copropriété proche du centre ville, venez découvrir au d[...]

253 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE - T1 en centre ville proche[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?