Sud-Aveyron : Nant, terrain de jeu de Rouve, Depardieu, Bedia, Moreau

  • Une partie du film s'est tournée dans le petit hall de Nant.
    Une partie du film s'est tournée dans le petit hall de Nant. Repro CP - ML
  • "Zaï zaï zaï zaï", à l'origine une bande dessinée à l'humour absurde.
    "Zaï zaï zaï zaï", à l'origine une bande dessinée à l'humour absurde. Repro CP -
Publié le

Si vous étiez à Nant jeudi dernier, peut-être avez-vous remarqué une activité particulière dans le centre du bourg. Peut-être avez-vous même constaté qu’il était impossible de se garer dès le mardi, et même de circuler à pied autour de certains commerces du village ! Rassurez-vous, tout ceci était pour une bonne cause : Nant, et certains Nantais, ont eu la chance de participer au tournage d’un long métrage se déroulant à Montpellier et quelques villages environnants.

En effet, Nant accueillait des acteurs prestigieux tels que Jean-Paul Rouve, Ramzy Bedia, Yolande Moreau, ou encore Julie Depardieu, pour le tournage de l’adaptation cinématographique de la bande dessinée à succès Zaï Zaï Zaï Zaï, du Bédaricien, natif de Montpellier, Fabcaro (Fabrice Caro de son vrai nom).

Un "road movie" absurde

La BD - qui tire son titre de la chanson de Joe Dassin, "Siffler sur la colline"  - est parue en 2015 chez "6 Pieds Sous Terre" et a connu un énorme succès avec plus de 300 000 exemplaires vendus. Elle raconte l’histoire d’un auteur de bande dessinée qui se présente à la caisse d’un supermarché, et se rend compte qu’il n’a pas sa carte de fidélité. La caissière appelle le vigile, qui lui demande de le suivre. C’est là que l’histoire prend un tournant vers l’absurde, et que l’aventure rocambolesque de l’auteur commence. Menaçant le vigile avec un poireau, il prend la fuite. La police s’en mêle, sa cavale devient une affaire nationale et le centre de tous les débats.

Fabcaro se sert habilement et avec beaucoup d’humour de cette histoire totalement absurde - digne des Monty Python - pour nous dresser un portrait lourd de satire de notre société actuelle.

Comme l’a expliqué le directeur de production, Antonio Rodriguez, Nant présentait toutes les caractéristiques nécessaires pour ce “road movie” . En effet, l’histoire exigeait des paysages très différents de Montpellier et de sa garrigue environnante, mais pour des raisons logistiques (et financières) la production était à la recherche de lieux qui restaient assez proches de la capitale héraultaise.

Le film est réalisé par Vincent Desagnat, que l’on connaît bien dans le registre de l’humour ("Les 11 Commandements", "Le Gendre de ma Vie"… ) et sortira en 2020, grâce - entre autres - au soutien de la région Occitanie, et aussi (et surtout ?) à l’accueil chaleureux des Nantais.

Laurence Jourdan - ML
Voir les commentaires
L'immobilier à Nant

41800 €

30 min de Millau, 10 min de La Cavalerie, beau terrain plat constructible s[...]

95000 €

En exclusivité. A deux pas de toutes commodités et services, découvrez cett[...]

Toutes les annonces immobilières de Nant
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?